Comment prendre sa place sur le Web?

Prendre sa place sur le Web est important pour un entrepreneur désirant se positionner dans son secteur d’activité. C’est un investissement en temps et un projet à très long terme. Il n’existe pas de formule exacte pour y arriver. Il existe par contre des pistes de réflexion pouvant vous amener à créer des contenus qui reflètent votre personnalité et vos forces.

Je vous partage aujourd’hui des pistes qui m’ont aidée à prendre ma place dans le monde des affaires sur le Web. Je vous invite d’ailleurs à partager les vôtres par vos commentaires de ce billet.

Note : Cet article a été publié initialement sur Lesaffaires.com

Revenir à l’essentiel

 Dans un de mes billets déjà paru «5 notions que les entrepreneurs n’apprennent pas à l’école», j’ai mentionné m’être lancée dans le vide à nouveau en juillet 2009. C’était dans la même période où les médias Web et imprimés commençaient à parler de plus en plus de la profession de gestionnaire de communauté Web. Puisque j’avais déjà une expérience avec mon propre blogue depuis 2006 et la communauté Web de MacQuébec depuis 2005 et que la gestion de communauté Web m’intéressait beaucoup, j’ai pris le temps de me questionner sur les contenus Web pouvant être mis à l’avant plan et de regarder de quelle façon j’allais me positionner dans ce secteur d’activité. Je me suis entre autres posé les questions suivantes :

  • Qui suis-je?
  • Comment je suis arrivée ici? (mon cheminement professionnel, ma raison d’être sur le Web, etc.)
  • Quels sont les sujets qui me passionnent le plus et ceux dont j’ai un grand intérêt ?
  • Qui sont mes auteurs, journalistes, blogueurs préférés? Dans quel domaine d’activité sont-ils ?
  • Qui sont les partenaires/collègues de travail avec qui j’ai apprécié échanger/travailler durant les dernières années? Dans quel domaine d’activité sont-ils ?
  • Quelles sont mes forces et mes faiblesses?
  • Ai-je collaboré en tant que rédactrice sur d’autres sites Web ? Si oui, sur quels sujets ?
  • Quel genre d’information ai-je tendance à publier sur les réseaux sociaux que j’utilise déjà ? Qu’est-ce qui est apprécié ou pas ?
  • Quels types de clients je désire rejoindre ?
  • etc.

J’ai ensuite revisé, uniformisé et amélioré la présentation de mon parcours et de mes profils sur les réseaux sociaux.

J’ai aussi commencé à faire de la veille Web en fonction de mes intérêts, mes valeurs et passions. Cette démarche m’a permis de trouver les gens qui partagaient les mêmes intérêts et passions que moi sur le Web, de voir ce qu’ils accomplissaient pour mieux voir comment je pourrais être complémentaire à eux, autrement dit, me démarquer.

Demander à mon entourage la perception qu’ils ont de moi sur le Web

Cela semble plutôt banal, mais ô combien utile ! Pour compléter les premières notes que j’avais prises, j’ai demandé à des connaissances sur le Web ainsi qu’à mon entourage professionnel et personnel la perception qu’ils avaient de moi en se basant sur les actions que j’ai posées sur les réseaux sociaux. On m’a souligné, par exemple, que j’avais parfois tendance à publier des statuts sur Facebook qui pouvaient être perçus d’une façon différente de ce que je pensais . Cette remarque m’a permis de réaliser, bien que ce ne soit pas toujours évident, qu’il faut prendre le temps de relire ses écrits afin de s’assurer que ce que l’on publie reflète bien sa pensée. L’entrepreneuriat et le mentorat sont ressortis des thèmes dont j’ai le plus parlé depuis 2006. C’est alors que j’ai décidé d’être encore plus active et présente sur le Web sur ces deux sujets qui me passionnent depuis toujours.

S’assurer que les réseaux sociaux que j’utilise conviennent à mes habitudes

Je devais m’assurer d’être à l’aise avec les outils que je sélectionnais. Je crois qu’il est nécessaire de choisir un média à sa portée pour assurer une mise à jour régulière de ce dernier. Je ne conseille pas d’utiliser le blogue à 100% si la rédaction n’est pas innée en vous. Par contre, si vous êtes un passionné de la vidéo, pourquoi ne pas vous créer un Chanel sur Youtube et/ou tout simplement transformer votre blogue en vlog? Chaque média répond à un public cible avec ses forces et ses faiblesses. Il s’agit tout simplement d’être à l’aise avec celui que vous aurez choisi.. Pour ma part, j’ai choisi d’utiliser Twitter comme outil principal de diffusion de contenus, car il répond à mon besoin de partager rapidement de l’information auprès d’un public élargi. J’ai aussi adopté Linkedin pour consulter et obtenir des commentaires d’un public plus spécialisé qui me permettent d’alimenter mes articles sur mon blogue. C’est la même chose pour Google +, mais pour un public plus vaste. Quant à Facebook, je l’utilise de façon plus personnelle auprès des gens qui me connaissent majoritairement professionnellement ou personnellement dans la vraie vie.

Qu’en pensez-vous ?

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.

  • Très bonne méthode pleine de bon sens. C’est en sachant qui on est ? D’où l’on vient ? Et ce  nous savons et aimons ?….que nous pouvons mieux savoir où est notre place et quel sera la meilleure route à choisir. N’oubliant pas de faire régulièrement le point car si en tant qu’être humain nous changeons lentement, l’environnement actuel va très vite et nous oblige à de fréquentes corrections de trajectoire. Je partage votre article avec mes réseaux.