Démarrer une entreprise : 7 pistes pour trouver une niche

Démarrer une entreprise sur un marché de masse, c’est-à-dire là où il y a un grand nombre de consommateurs pour un produit spécifique, représente, à mon avis, un grand défi.

En effet, très souvent, il y a beaucoup de concurrence. Ainsi, en tant qu’entrepreneur en démarrage, il devient difficile de vous démarquer du lot des entreprises existantes dans votre secteur d’activité.

Pour contrer à cela, vous devez éviter de faire comme tout le monde et trouver votre propre niche, c’est-à-dire trouver des produits et services spécialisés. Par exemple, plutôt que de vendre des lampes en général, vous pouvez vendre uniquement des lampes en bois de haut de gamme. Et plutôt qu’offrir des services à tous les entrepreneurs en démarrage, vous pouvez vous spécialiser auprès des femmes immigrantes qui souhaitent démarrer une entreprise au Québec. Autrement dit, vous faites le choix de devenir le meilleur dans un domaine précis.

Par où commencer? Voici sept pistes utiles

Déterminez votre clientèle

Commencez par définir votre clientèle cible. Souhaitez-vous vous adresser aux entreprises ou aux particuliers? Au besoin , si vous n’avez aucune idée de la clientèle à viser, vous pouvez penser à un type de personnes ou d’entreprises que vous aimez aider, supporter ou encore avec qui vous adorez travailler sur certains projets. À force de les côtoyer, vous avez certainement une meilleure compréhension de leurs besoins. Vous devez aussi déterminer leurs caractéristiques. Si vous visez les particuliers, par exemple, il faut connaître leur âge, leur sexe, leur niveau scolaire, leur profession, leur revenu, leur statut, etc. Ainsi, au lieu de cibler les parents en général, vous pourriez vous concentrer sur les nouveaux parents âgés de 25 à 35 ans, établis à Montréal qui ont un enfant entre 0 à 2 ans. C’est plus précis, ce qui vous aidera à mieux cerner leurs besoins et à entrer plus rapidement en contact avec eux.

Saisissez les besoins de votre clientèle cible

Comprendre les besoins de votre clientèle cible est un incontournable pour faire avancer son entreprise. Pour y parvenir, vous pouvez aller directement sur le terrain là où est votre clientèle cible. Si vous désirez, par exemple, développer un service autour des valises de voyage, il peut être intéressant d’interroger les personnes sortant des magasins vendant ces produits et de leur demander quels sont les problèmes qu’ils ont à gérer avec leur valise lors de leurs déplacements. Vous pouvez aussi parcourir les forums et les groupes Facebook que ce segment de la population fréquente. Des sites comme Quora devraient également vous aider tout comme notre groupe Facebook Dans la tête des entrepreneurs. Posez des questions et surveillez celles que les gens posent. Vous pourrez même y trouver des pistes pour apporter une solution à un problème spécifique.

Ayez une idée de la valeur de votre marché

Pour confirmer si vous avez bien cerné les besoins et avoir une bonne idée des revenus que vous pouvez générer dans votre niche, il est de votre devoir de faire quelques recherches. Amazon et eBay sont d’excellents endroits pour démarrer. Surtout si vous vendez un produit. Il suffit de trouver les produits en vedette ou les plus vendus dans une catégorie. Si vous ne trouvez rien, cela peut signifier que personne n’a été en mesure de monnayer ce marché. Si vous repérez beaucoup de choses, c’est très positif. Prenez aussi les prix en note, pour avoir une idée de combien les gens sont prêts à payer. Regardez également les avis et les commentaires sous les produits. Ça peut être très utile!

Testez votre idée

Comme à l’étape de la compréhension des besoins de votre clientèle cible, vous devez aller directement sur le terrain pour savoir si votre idée est bonne. Vous pouvez présenter un prototype de votre idée, en kiosque, dans un événement rassemblant  votre clientèle cible, tout comme vous pouvez le faire à de plus petites rencontres où se retrouve aussi cette clientèle et obtenir leurs commentaires. Vous pouvez aussi utiliser le Web. Sur votre site web, par exemple, mettez en place une page simple qui affiche les grandes lignes de votre projet, en plus d’un abonnement à votre liste de courriel. Créez ensuite un petit sondage et diffusez-le dans des groupes ciblés sur les médias sociaux. Les réponses que vous recevrez devraient vous aider non seulement à peaufiner votre offre, mais également à trouver de futurs clients.

Lorsqu’il a lançé sa première entreprise en ligne, par exemple, Olivier Lambert, expert en marketing Web, m’a confié qu’il avait eu un doute que son projet marche. À vrai dire, quand il a annoncé qu’il allait faire un cours en ligne, il l’a fait uniquement à un sous segment de sa liste d’envoi de courriel.  « À mon souvenir, j’avais une liste de 5000 courriels. J’ai pris uniquement les 5 stars dans Mailchimp pour leur proposer d’acheter ma formation avant de la lancer. C’était un segment de 908 personnes. J’ai réellement compris que mon produit fonctionnait lorsque 10 personnes ont acheté ma formation. J’y croyais à peine, mais depuis ce jour, j’ai mis le gaz dans le fond et je n’ai jamais regardé en arrière ».

Connaissez vos concurrents pour mieux vous différencier

Même si vous avez décidé de viser un marché de niche, il est possible, tout de même, que vous ailliez des concurrents. Et ce n’est pas une mauvaise chose. Ça confirme que vous avez trouvé un marché qui est rentable. Toutefois, pour aller plus loin, vous devez bien les analyser. D’abord, déterminez votre raison d’être et vos plus grandes forces. C’est à dire, ce en quoi vous excellez. Ensuite, posez-vous  les questions suivantes: Qu’est-ce que mon entreprise fait que mes concurrents ne font pas? Qu’est-ce que mon entreprise fait comme mes concurrents, mais que nous pouvons changer pour le mieux? Cela vous aidera à trouver les moyens pour vous démarquer.

Stefanka, par exemple, une entreprise qui utilise les dernières technologies afin de faire la numérisation 3D de sa clientèle et lui recommander un soutien-gorge parfaitement ajusté à sa morphologie unique, pour se sentir confiante et confortable dans sa peau, à tous les jours. En démarrant son entreprise, la fondatrice, Elizabeth Stefanka, m’a partagé qu’elle travaillait sur le développement de la technologie de numérisation 3D en même temps que son équipe élaborait des produits faits sur mesure. Elle et son équipe ont ensuite commencé à recevoir des appels de marques concurrentes, ce qui a sonné une alarme. De ce fait, ils se sont posés la question « quelle est notre mission? ». Leur réponse ? Permettre à un maximum de consommateurs de trouver leur meilleur fit lors de leurs achats de vêtements.  » C’est comme ça que nous y avons perçu une opportunité . Nous avons cessé notre production sur mesure (plus dispendieuse) pour, plutôt, nous concentrer sur une solution technologique offerte aux détaillants de vêtements pour que chacun trouve les vêtements les mieux  adaptés à sa morphologie. »

Évoluez progressivement

Évitez d’aller trop vite. Vous gagnez à vous concentrer sur le segment de marché le plus prometteur que vous avez déterminé. Saisissez le à 100%, en restant à l’écoute des besoins de votre clientèle cible. Vous serez ainsi capable d’y voir de nouvelles opportunités à mesure que votre entreprise grandira. Ces nouvelles opportunités vous permettront, entre autres, d’aller chercher de nouvelles ventes, de rejoindre des clients différents toujours en vous concernant sur votre expertise de base en plus d’améliorer et de renforcer votre image de marque.

Assurez-vous d’être passionné ou entourez-vous de personnes qui le sont

Enfin, j’ajouterais, que pour garder la motivation tout au long du démarrage de votre entreprise, il est gagnant d’aimer ce que vous faites, mais surtout de savoir pourquoi vous le faites. Toutefois, comme il existe différents types d’entrepreneurs, il est fort possible que vous soyez capable d’entreprendre dans un marché de niche que vous ne connaissiez pas. Mon conseil, à ce propos, est de vous assurer de vous entourer de gens passionnés. Croyez-moi, cela fait tout la différence quant vient le temps de faire la promotion de vos produits et services de votre entreprise.

À vous la parole maintenant. Parlez-moi de votre niche ainsi que de vos défis actuels reliés au démarrage de votre entreprise.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.

  • Justine Foucher

    Très bon article!! J’ai adoré le lire. Je suis entièrement d’accord avec toi et pour vivre le tout en ce moment, je me questionne tous les jours!!

    Pour ma part, j’ai démarré une compagnie en fin d’année dernière. Je me spécialise dans le bouillon.
    Autant j’ai un avantage de taille : aucun concurrent direct (ou presque); mais je m’attaque à un marché où Knorr/Campbell/St-Hubert, etc., sont rois. Difficile de changer les habitudes de vie des consommateurs.
    Mais mon plus grand défi (comme celui de beaucoup d’autre!) c’est de déterminer un prix. Lorsqu’on a pas ou très peu de concurrents, j’ai trouvé très difficile de trouver un prix juste. Mon produit coûte cher (plus cher que le cube Knorr bien entendu) et plus cher que le bouillon de poulet de la boucherie aussi. Mais ma matière première me coûte très cher aussi… Et j’ai tenté de me baser sur les prix d’entreprise existantes qui se spécialisent dans le bouillon aussi (qui sont principalement aux É-U ou dans le Canada anglophone, à Vancouver surtout). Ces entreprises vendent leurs bouillons 17 à 25$/litre, soit presque 3 à 4 fois plus cher que moi. Par contre, le pouvoir d’achat à San Fransisco n’est pas le même qu’à Montréal. Ça a été mon plus grand défi au sein de ma niche du bouillon! Mais je crois que la meilleure chose est que j’ai testé mes prix… et je crois être arrivée à un prix raisonnable pour moi et le consommateur en fonction de ce que j’offre! 🙂

    • Merci beaucoup pour ta réponse Julie. Cela m’inspire pour un autre article.