Olivier Lambert; Success Story du marketing Web

Olivier Lambert; certains le suivent assidûment, d’autres ne le connaissent pas (encore). Pour ma part, la découverte de son blogue et mon abonnement à son infolettre m’ont énormément aidée à développer mes connaissances du marketing Web, en plus de me décrocher bien des sourires! Une chose est sûre, sa popularité sur le Web ne cesse de prendre de l’ampleur, comme son journal de la domination mondiale en témoigne. Les raisons d’un tel succès? À mon humble avis, ça se résume en 6 mots; ambitieux, audacieux, pertinent, concret, vulgarisé et divertissant.

Mais avant de regarder sa situation actuelle, commençons par le commencement

Entrepreneur dans l’âme, Olivier a lancé sa première entreprise à l’âge de 16 ans. Il a mis en ligne son blogue en 2012, qui a remporté le titre du meilleur blogue marketing et médias sociaux selon MiB Awards en 2014. Après avoir travaillé au marketing numérique de Voyage à rabais, il s’est décidé à lancer son entreprise en septembre 2015, afin d’offrir ses services de formation en marketing numérique. En quelques mois, il a fait exploser ses ventes et s’est positionné de façon très avantageuse sur le marché.

Ambitieux et audacieux

Si je n’étais pas encore totalement séduite par la vision d’Olivier, celui-ci a réussi à le faire lorsqu’il a écrit ceci;

Mon image préférée du web, c’est celle où il y a un petit garçon qui est en train de s’envoler parce qu’il tient un bouquet de ballons. À sa gauche, un petit troupeau d’enfants le regarde aller. Au-dessus on peut lire “Everyone just wants to be liked and accepted. Except for Tim. Tim doesn’t give a shit.”J’ai tellement aimé cette image que je me suis fait tatouer Tim sur la jambe la journée où j’ai quitté mon emploi pour lancer mon entreprise.”

Une image qui décrit à merveille l’état d’esprit nécessaire pour s’élever au-dessus de la masse, pour entreprendre, oser et innover! C’est d’ailleurs ce qu’Olivier fait depuis qu’il s’est lancé. Il teste ses idées, prend des risques, investit, analyse, ose. Il n’a pas peur d’annoncer son ambition; dominer le monde; “Ce blogue est dédié à tous les rebelles, les entrepreneurs et les artistes qui, comme moi, abritent en eux un enfant qui rêve un jour dominer le monde.”

Pertinent et concret

Des infolettres aux publicités Facebook, en passant par les pop-up et les vidéos Youtube, sans oublier les landing pages, Olivier traite de tout ce qui peut être utile sur le Web pour tout ceux qui souhaitent y raconter leur histoire. Des trucs utiles, testés et approuvés, données à l’appui, pour faire passer quiconque du stade de noob à celui de boss, voilà ce qui remplit son blogue. De façon détaillée et imagée, Olivier vous guide à travers une tonne d’outils, bien souvent gratuits!

Vulgarisé et divertissant

Pour le commun des mortels, l’utilisation du Web et des médias sociaux se résume souvent à chercher une adresse sur Google map, prendre ses courriels, rire devant une vidéo de chats sur Youtube et poster un statut Facebook sur la dernière déclaration de Jeff Fillion. Alors si on veut s’adresser à eux et parler de pixel de conversion, d’autorépondeur et de remarketing, il vaudrait mieux que ce soit simple et très intéressant! À l’aide d’exemples, d’illustrations et d’analogies tout aussi drôles qu’efficaces, Olivier Lambert arrive à traduire le Web et à le rendre accessible à tout ceux qui ont l’envie d’apprendre. Lire du bon contenu est bien, lire du bon contenu qui nous fait rire, c’est mieux. Voilà pourquoi on retrouve Elvis Gratton comme cover du dernier article paru sur son blogue, ou encore mieux à mon avis, plein de photos de chats cocasses à travers ses infolettres (je vous ai déjà dit que j’adore les chats?).

Et la suite?

Avec un si grand succès, Olivier avoue que son plus grand défi est de devoir dire non à plusieurs opportunités afin de rester concentré sur ses objectifs. En 2016, ces objectifs sont de créer de nouvelles formations, d’embaucher et de poursuivre son projet jusqu’alors gardé top secret. Mais, qu’à cela ne tienne, Olivier a fini par me révéler sa vision!

“Je veux m’attaquer au système d’éducation actuel. Dans 10 ans, j’aimerais que ce soit considéré comme ridicule d’aller faire un bacc en marketing ou encore de s’inscrire à l’école d’entrepreneuriat. Bref, je veux créer un écosystème qui va rendre nos institutions obsolètes — une nouvelle façon d’apprendre qui est nettement supérieure à tout ce qu’on a vu par le passé. Bien que mes formations soient très bonnes, je suis encore loin de cet objectif qui va demander beaucoup plus que de simples cours en ligne.

Ça fait plusieurs années que je développe cette vision, et je passe 95% de mon temps dans les tranchées à donner tout ce que j’ai pour la rendre possible.”

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.

  • Plume au carré

    Marie-Michèle, ta façon de faire rayonner les entrepreneurs dans tes écrits est captivante. Merci de m’avoir fait découvrir Olivier Lambert sous un autre angle, puisque je me suis déjà inscrite à son infolettre et j’ai vite décroché, puisqu’il poussait trop de contenu dans mon courriel. Ça m’a agacé, je ne savais plus où donner de la tête. Je vais communiquer à nouveau avec lui. Encore merci!