Santé en entreprise

À la découverte du Team Building

Dans son article portant sur l’importance de récompenser ses employés, ma collègue Marie-Michèle a fait mention brièvement du Team Building. Voulant en savoir plus à ce propos, je me suis récemment entretenue par courriel avec Gilles Barbot, président de l’entreprise de Team Building Esprit de Corps.

Qu’est-ce que le Team Building exactement ?

De façon générale, l’objectif avec le team building est de resserrer les liens de l’équipe. Plus précisément, pour l’entreprise Esprit de Corps, cela consiste à passer à la création d’un  »événement », à la création de nouvelles habitudes de performance au niveau personnel ainsi qu’au niveau des relations avec les collègues de travail. L’entreprise y parvient, entre autres, en offrant des expériences collectives où la franchise est requise, on ne peut pas mentir ou prétendre qu’on est capable de faire telles tâches ou pas. Elle va proposer, par exemple, des activités qui peuvent se dérouler durant une journée de mobilisation qui rassemble tous vos employés ou encore vous accompagner ou vous coacher dans une aventure hors du commun. Il lui arrive aussi de se mobiliser autour d’un grand projet fédérateur (défi) et d’en profiter pour influencer l’ensemble de l’organisation et des partenaires d’affaires (ex: Pomerleau, Cadillac). Gilles Barbot précise qu’une fois l’expérience authentique vécue, les participants ont l’opportunité de progresser en identifiant des pistes simples et efficaces pour mieux performer seul, mais aussi ensemble. En bonus, Esprit de Corps offre aussi l’opportunité de créer du contenu très dynamique contribuant à mettre en avant l’ADN de ses clients. Notamment avec la vidéo.

Pourquoi avoir recours au Team Building ?

Selon M. Gilles Barbot, l’un des grands avantages pour une entreprise d’avoir recours au Team Building, est de permettre de ne plus  »espérer » les bonnes relations, mais plutôt, de les initier. « Ces initiatives permettent de passer, au sein du véhicule de la mobilisation, du siège du passager au poste de pilotage. »  D’ailleurs, si vous désirez mettre en place une telle initiative, vous devez aussi tenir compte des périodes de l’année plus propices (retour au travail, avant le début d’un grand mandat, ou à mi-parcours etc..)

N’oublions pas que pour assurer le bon fonctionnement et le succès d’une entreprise, il faut que les relations interpersonnelles soient bonnes. Comme le départ est toujours le travail sur soi (son leadership) pour pouvoir interagir efficacement avec les autres, c’est dans votre rôle, en tant qu’entrepreneur, de mobiliser votre personnel pour renforcer le lien entre vos employés afin qu’ils développent une capacité créative phénoménale. M. Barbot mentionne que les entreprises qui souhaitent véritablement performer durablement dans leur industrie ne pourront jamais le faire sans véritablement mobiliser leur personnel. En effet, les individus trouvant un sens à collaborer, en développant un  »esprit de corps » travaillent plus longtemps et se fatiguent moins. D’ailleurs, de nombreuses études aujourd’hui prouvent le lien entre l’engagement et la performance. Je prends, en exemple, l’article de Qu’est-ce qui motive à fond vos employés? de Olivier Schmouker sur Les Affaires. Il fait mention d’une étude sur le sujet intitulée  What motivates us for work? Intricate web of factors beyond money and prestige. On y retient que les trois principaux facteurs de motivation des employés sont : sentir qu’on s’accomplit dans son travail, avoir un travail qui nous intéresse et avoir de bonnes relations avec ses collègues.

Enfin, voulant aussi savoir comment Esprit de Corps Inc fonctionnait lorsqu’une entreprise l’approchait pour un mandat, j’ai questionné le président de l’entreprise. Il m’a expliqué que le projet débute toujours par un échange afin de mieux connaître la vision de l’employeur ou des chefs d’équipe. Ensuite, ils organisent des périodes de temps efficaces avec les équipes pour en parler.  « Puis, à travers des expériences très structurées, nous invitons les participants à répondre à des questions clés. Nous leur demandons, par exemple, voulez-vous être la même équipe dans 6 mois ? Qui avez-vous besoin de devenir pour mieux  »gagner » individuellement ou en équipe. Puis, ensuite nous travaillons sur de nombreuses habitudes. » précise-t-il.

À vous la parole maintenant. J’aimerais savoir si vous avez déjà eu recours au Team Building dans votre entreprise. Je suis curieuse de connaître votre expérience sur le sujet.

——-

Article en collaboration avec Esprit de Corps

The following two tabs change content below.

Kim Auclair

Présidente chez Niviti
Entrepreneure, blogueuse et conférencière, j'ai développé, au fil des années, une riche expérience dans le domaine du Web. En 2005, j'ai fondé MacQuébec, une communauté Web d’utilisateurs de produits Apple au Québec et je préside depuis 2011. Je fait actuellement de la consultation Web pour augmenter la visibilité des entreprises en démarrage dans les médias.

One Comment

  1. Notre société (Rêvez d’ailleurs – http://www.revezdailleurs.fr) est concernée par le team building pour deux raisons.

    D’abord parce que notre métier est de louer des lieux événementiels (B2B) pour toutes occasions et en particulier pour les réunions internes de collaborateurs. Nous proposons des animations de toutes sortes.

    Ce qui est très vrai dans votre article, c’est que le Team Building permet de passer du stade où on espère les bonnes relations au stade où on les initie : on est l’acteur de la cohésion qui existe dans son entreprise.

    Une fois qu’on a dit ça, je crois qu’il n’y a pas de règle et que chaque groupe a son alchimie propre qui fait qu’une solution lui conviendra ou pas. C’est comme les vêtements. Tout ne va pas à tout le monde : cela dépend des goûts et des morphologies. Nous avons vu des groupes ultra-sérieux casser complètement les codes avec des animations très ludiques obligeant à « tomber les masques » ; à l’inverse, des groupes à l’apparence moins austère restent sur leur réserve et ne parviennent pas à franchir le pas.

    Mais il ne faut pas croire que le team building va faire des miracles et créer des bonnes relations ex nihilo. Si l’ambiance d’une entreprise est mauvaise ou inexistante, les effets seront modestes. Le team building arrive donc « en plus », pas « à la place ».

    La seconde raison pour laquelle nous sommes concernés par le team building est que nous sommes aussi une société avec des collaborateurs : il faut veiller à ce que le cordonnier ne soit pas le plus mal chaussé car, comme ailleurs, le team building a des effets positifs sur notre fonctionnement. L’ambiance est bonne, les relations sont amicales et sincères, mais parfois le stress crée des tensions et des oppositions. « Poser les valises » pendant une journée permet de retrouver les bases de nos relations humaines et de reprendre un bon départ… jusqu’au team building suivant.

    Franck Refert
    http://www.revezdailleurs.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *