5 avantages du coworking

Comme vous le savez peut-être, Niviti c’est aussi l’Espace Niviti, un espace de coworking situé à Beauport. Le coworking présente plusieurs avantages par rapport au bureau de travail traditionnel ou aux cafés où plusieurs ont l’habitude d’aller travailler.

D’abord, pour ceux qui y sont moins familiers, voici la définition par Wikipédia: “Le coworking, travail coopératif ou encore cotravail est un type d’organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture.” Vous pouvez également consulter l’article de Kim, 6 constats sur le cotravail au Québec, pour en savoir plus.

Se sentir chez soi, sans la pile de linge sale

Contrairement aux croyances populaires, il est souvent difficile de travailler de la maison. Pour l’avoir moi-même expérimenté durant plusieurs mois, j’ai trouvé l’expérience plus difficile que prévu. Bien sûr, les premiers jours j’étais heureuse de ne pas avoir à sortir de la maison et prendre la voiture pour me mettre au travail. Je pouvais même rester en pyjama et travailler en déjeunant si je le souhaitais. Mais après quelques semaines, je me suis rendue compte que j’arrêtais souvent mes tâches pour transférer mes vêtements fraîchement lavés dans la sécheuse, répondre à un appel personnel, enlever mon chat de sur la table de cuisine, chicaner mon chat qui remontait sur la table de la cuisine, enfermer mon chat dans la chambre pour qu’il me laisse tranquille, laisser sortir mon chat après quelques minutes parce qu’il me faisait sentir coupable par ses miaulements désespérés, etc. De plus, passer ses journées à la maison sans même croiser un voisin en sortant travailler le matin a fini par devenir lourd. J’ai donc commencé à aller travailler dans un café pour voir un peu de monde, mais la petite table dont je disposais n’étais pas confortable pour travailler avec mon ordinateur, mes cahiers, mon agenda et mon étui. J’ai fini par m’ennuyer de la vie de bureau avec tout ce que ça implique; des collègues à qui dire bonjour le matin, des histoires à se raconter à la machine à café et un bureau décent pour travailler. Voilà, entre autres, à quoi répond un espace de coworking.

Il existe une grande diversité d’espaces et chacun fonctionne avec des valeurs et un système différent. Il est bon de trouver l’espace qui correspond le mieux à ses besoins. À l’Espace Niviti, par exemple, l’ambiance est familiale et décontractée. Une garderie et une école primaire à proximité permettent une excellente conciliation travail-famille aux colocataires. Les fauteuils permettent de travailler de façon décontractée et la salle de réunion tient lieu de rencontres entre les travailleurs sur l’heure du dîner.

Réduire les coûts

Mettant en commun l’apport financier de plusieurs colocataires, les espaces de coworking partagent les frais de l’immeuble, d’électricité, de connexion Internet, etc. Certains espaces fournissent également les services d’une secrétaire, d’un comptable ou d’autres professionnels, selon les besoins exprimés par les colocataires. Le fait de payer ces frais en groupe permet à chacun de diminuer ses dépenses sans avoir à couper sur les services disponibles. L’argent étant une ressource particulièrement rare lors d’un démarrage d’entreprise, le coworking est une alternative toute désignée.

Avoir plus de flexibilité

Contrairement aux bureaux traditionnels, les espaces de coworking fonctionnent rarement avec des baux à signer pour une longue période. À l’Espace Niviti, votre location peut se résumer à une demie-journée, si vous le souhaitez. Cependant, la plupart des locations se font sur une base mensuelle, qui s’adapte très bien aux besoins changeants des entrepreneurs en démarrage. Les premiers mois par exemple, le colocataire peut décider de venir seulement 2 jours par semaine, puis avec la croissance de l’entreprise, il peut décider d’augmenter à 4 jours par semaine et finalement, après un an, décider de louer une seconde place pour son premier employé!

Se créer un réseau

Il es parfois difficile de se créer un réseau rapidement lorsqu’on se lance en tant que travailleur autonome ou qu’on démarre son entreprise. Le coworking permet de rencontrer dès le premier jour d’autres personnes qui vivent les mêmes réalités que nous ou du moins, qui les ont vécues par le passé. Ces personnes sont donc des ressources toutes désignées en termes de conseils et de références. Les contacts entre les colocataires peuvent bien sûr se faire de façon spontanée, mais chaque espace a sa façon de faire pour déclencher ces contacts. À l’Espace Niviti, des événements sont organisés à l’occasion avec des gens de l’extérieur, mais les colocataires y sont toujours les bienvenus. Nous avons d’ailleurs eu le plaisir de participer au Portes ouvertes Startup Québec cette année et NSI Solution, une entreprise colocataire, nous a tenu compagnie durant les visites qui se sont succédées à l’Espace. Bière, croustilles, rencontres et rires étaient au rendez-vous!

Avoir un aspect plus professionnel

Quand vient le temps de rencontrer un client, un fournisseur ou un partenaire, il est bon d’avoir un endroit au look professionnel pour le faire. Une salle de réunion fermée et toute équipée comme celle de l’Espace Niviti est toute désignée pour ce genre d’occasions. L’impact de votre rencontre sera certainement plus positif dans ces conditions que dans un café populaire avec toutes les distractions que ça comporte.

Avez-vous expérimenté le coworking? Quels avantages avez-vous le plus appréciés? Parlez-nous de votre expérience!

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.

  • Thierry

    Merci pour cet article intéressant ! Il est par contre rare de voir évoquer le coworking sous l’aspect création : qui sont les “fondateurs” ? comment émerge-t-il ? et les coworkplace sont elles thématiques ? … J’aspire a créer un tel espace en zone rural ? qui a déjà initié ce mouvement? quels retours d’expérience.. ? J’ai vraiment hâte de découvrir ce sujet sous cet angle… 🙂