6 pistes pour rebondir après un échec

Apprendre de ses erreurs, de ses échecs et de toutes ses expériences sont des leçons de vie que tout entrepreneur doit s’approprier pour s’améliorer, progresser et mieux avancer dans son parcours entepreneurial. Que ce soit une mauvaise association avec un partenaire d’affaires, perdre un ou des clients, ne pas gagner à un concours, vivre une faillite suite à une erreur importante au sein de son entreprise, il est gagnant que vous sachiez vous relever. Et, ce, peu importe votre expérience en affaires ou encore la taille de votre entreprise. Le pire, à mon avis, c’est de rester là où vous êtes tombé et de ne pas vous relever pour mieux avancer.

Voici quelques conseils pour y parvenir :

Se vider

La récupération suite à un échec se fait progressivement. Selon moi, la première chose à faire est de laisser sortir ses émotions. Que ce soit à haute voix à une personne de confiance, par écrit sur papier ou courriel, peut importe, l’important est d’exprimer le plus rapidement possible sa colère. Vous aurez ainsi la tête plus reposée pour poursuivre les prochaines étapes.

Prendre du recul

Une fois vos émotions évacuées, il vous faut maintenant raisonner. Prenez un recul en analysant vos expériences récentes. Cela vous permettra d’en tirer toutes les leçons possibles pour l’avenir. Soyez franc avec vous-même, demandez-vous pour quelles raisons vous avez échoué ? Est-ce que l’objectif que vous vous étiez fixé était trop élevé ? Avez-vous mis toutes les chances de votre côté ? Vous pouvez aussi vous éloigner de votre secteur d’activité pendant un certain temps afin de vous retrouver seul avec vous même. Profitez-en, d’ailleurs, pour vous poser des questions types : Qu’est-ce qui vous a mené à l’entrepreneuriat ? Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? Pourquoi avez-vous décidé de vous associer avec telle personne ou encore pourquoi avez choisi d’être travailleur autonome au lieu de travailler pour quelqu’un d’autre ? Pour ma part, passer beaucoup de temps avec mes proches m’a beaucoup aidée lorsque j’ai pris la décision de quitter ma première entreprise suite à un mauvais choix d’association. Ils m’ont aidée à décrocher complètement à plusieurs reprises. Ce recul m’a permis de reprendre de l’énergie et m’a inspirée pour me reconstruire et rebondir de nouveau.

Relever des défis en dehors de votre secteur d’activité

Le sentiment d’accomplissement est important pour les entrepreneurs. Rechercher de nouveaux défis à relever est une bonne idée pour vous distraire et vous remettre sur le bon chemin. Sélectionnez des activités qui sont en dehors de vos habitudes. Vous pouvez, par exemple, retourner aux études ou encore vous donner un défi de taille comme faire un voyage solo ou escalader une montagne.

S’entourer des bonnes personnes

Durant cette période difficile, il faut, à mon avis, éliminer les personnes négatives autour de vous. Souvent, sans en être conscientes, ces personnes vont vous reprocher les erreurs commises au lieu de les analyser avec vous. Pour revenir avec ma première entreprise, lorsque nous étions dans une situation financière difficile, une personne de mon entourage m’avait dit « As-tu pensé à aller travailler comme salariée dans une entreprise dans ton domaine d’activité ? C’est moins compliqué. ». Même si cette personne avait de bonnes intentions à mon égard, j’ai pris ce commentaire comme une insulte puisque je sais, depuis toujours, que je suis en contrôle de mes propres projets et que de travailler pour une autre personne n’a jamais été une option pour moi. Entourez-vous, plutôt, de personnes de confiance qui ont les mêmes valeurs que vous et qui sauront vous apporter des critiques constructives. Avoir recours à un mentor pourrait aussi vous aider à traverser cette période difficile en fixant avec vous des objectifs à atteindre. Cette personne saura vous apporter un regard externe sur l’ensemble de la situation. Parlez-en aussi avec différents entrepreneurs de votre entourage. Vous constaterez, rapidement, que d’autres entrepreneurs ont eu, tout comme vous, des passages difficiles à surmonter et leur histoire vous aidera à continuer à avancer ainsi qu’à relever d’autres défis.

Parler de vos échecs

Que ce soit dans votre entourage personnel ou professionnel, en personne ou virtuellement ( comme le groupe Facebook Dans la tête des entrepreneurs), osez parler de vos échecs. Vous n’êtes pas obligé de tout raconter, mais en parler de façon transparente vous aidera grandement. Vous recevrez, entre autres, des commentaires constructifs, des encouragements qui vous permettront de prendre certaines décisions. De nouvelles idées pourraient surgir qui pourraient s’avérer très intéressantes pour vous aider à continuer et à avancer dans vos projets futurs. J’ai pour ma part partagé mes expériences au travers de différents articles sur mon blogue personnel.

Se rappeler de ses réussites

Enfin, après un échec quelconque, vous risquez de vous laisser emporter par les émotions et de perdre confiance en vous. Pour reprendre confiance en vous, il faut vous appuyer sur vos points forts, vos qualités, vos meilleurs accomplissements, vos succès antérieurs et sur vos propres valeurs. Une bonne astuce, à mon avis, est d’afficher dans votre espace de travail des photos de vos meilleurs coups.

À vous la parole maintenant. Avez-vous déjà vécu un échec ? Je suis intéressée à connaître ce qui vous a le plus aidé à le surmonter. J’attends vos commentaires.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.