7 questions à se poser pour compléter son bilan de compétences

Faire son bilan de compétences, une fois par année, permet de revoir, d’analyser et d’évaluer ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes en général. C’est, prendre le temps de s’arrêter sur ses accomplissements, ses bons et mauvais coups pour mieux repartir le calendrier suivant. C’est aussi une démarche qui vise à vous connaître autrement, à déceler ce que vous accomplissez avec brio et ce que vous pourriez déléguer pour mieux communiquer, par la suite, votre vision d’avenir. Du plus loin que je me souvienne, j’applique cette pratique qui est devenue, chaque année, une routine pour moi. J’en ai saisi l’essentiel et j’ai réussi à adapter le tout sous forme de questions qui me permettent de suivre ma progression. Autrement dit, grâce à cette prise de conscience, je suis en mesure de constater exactement où j’en suis, ce que je dois améliorer pour être d’attaque à débuter une nouvelle année.

Comment y parvenir ? Dans un premier temps, sachez qu’il est important de rester à l’écoute des commentaires de son entourage personnel et professionnel, que ce soit dans la vie active de tous les jours ou en ligne. Notez les critiques et les commentaires constructifs qui reviennent régulièrement. Ils vous seront très utiles pour ce qui va suivre.

Ensuite, répondez aux sept questions que je vous propose afin de bien vous évaluer. Prendre note que l’ordre établi pour les nommer n’a pas d’importance et qu’il s’agit de ma propre façon de fonctionner. Je ne détiens pas de modèle exact de bilan de compétences, il vient de mon cru.

Quelle est ma situation actuelle vs celle que j’aimerais avoir pour la prochaine année ?

Cette question, axée sur la façon de se comporter en tant qu’entrepreneur, permettra de voir, autrement, ce que vous aimeriez améliorer pour la prochaine année. À titre d’exemple, il pourrait s’agir de prendre conscience de la perception qu’on a de vous, suite à des réactions de gens de votre entourage sur votre façon de procéder ou après avoir questionné vos employés sur certaines situations particulières. Et, par la suite, si vous n’êtes pas satisfait, posez des actions concrètes pour améliorer votre manière d’être ou d’agir. Tout comme, il pourrait s’agir d’améliorer le contenu de votre offre de services, car souvent, on vous a reproché qu’elle n’était pas claire.

Qu’ai-je appris sur moi cette année ?

Notez tout ce que vous avez appris sur vous durant l’année qui vient de prendre fin. Par exemple, il y a quelques années, je me suis rendue compte que j’avais plus de plaisir à créer et faire connaître un projet d’entreprise que de faire la gestion des tâches courantes de celles-ci. Ce constat m’a permis, plus tard, de me concentrer sur mes forces.

De quoi je suis le plus fier d’avoir accompli cette année ?

Il s’agit, ici, d’énumérer vos plus grandes réussites durant l’année. Si vous êtes en démarrage d’entreprise, votre plus bel accomplissement pourrait être d’avoir réussi à vous donner une salaire régulier et fixe à toutes les semaines en plus d’avoir réussi à vous créer un fond de roulement au cours de votre première année d’opération.

Quelles sont mes forces et faiblesses ? Et quelles sont les forces et faiblesses de mes projets ?

Il s’agit ici de l’analyse SWOT appliquée autant sur vous-même que sur votre entreprise. En prenant le temps de vous arrêter pour mieux reconnaître vos forces, vos faiblesses, vos opportunités et les risques que vous pouvez courir, vous allez non seulement constater ce que vous devez améliorer mais surtout identifier par où commencer pour débuter la prochaine année.

Qu’est-ce que je retiens des applications bénévoles où je suis impliqué ?

Que ce soit dans un conseil d’administration, un projet ou dans une autre activité bénévole, vous devez être en mesure de connaître ce que chaque implication vous apporte sur le plan personnel, professionnel et de déterminer si cette implication a des retombées positives sur votre entreprise. En répondant à cette question, vous serez en mesure de déterminer si vous devez ou pas continuer ces implications pour l’année à venir.

Quelles sont les tâches que j’ai accomplies durant l’année ?

Analysez bien les tâches que vous avez accomplies au sein de votre entreprise pour prendre conscience de ce que vous aimez faire et de ce que vous pourriez déléguer dans l’avenir. C’est très utile lors d’un démarrage d’entreprise. Vous pourrez ainsi tracer un profil des emplois à offrir pour faire fonctionner votre entreprise et ainsi avoir une meilleure idée du type de candidats à aller chercher.

Quels sont mes objectifs d’ici 5 ans ?

Notez votre vision des cinq prochaines années. Pour ma part, je le fais de façon plus personnelle en y ajoutant ce que j’ai retenu et sur ce que je désire pour la prochaine année et je complète en visionnant à plus long terme ce que j’aimerais accomplir dans les années futures. Ensuite, je fais le même exercice en me concentrant sur mes entreprises. Par exemple, comme objectif personnel, vous pourriez déterminer d’aller chercher un meilleur équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle. Pour votre entreprise, vous pourriez noter que vous souhaitez augmenter le nombre de partenariats.

Enfin, une fois l’analyse complétée, partagez les résultats avec des personnes de confiance dans votre entourage professionnel et personnel. Pensez aussi, si vous êtes à l’aise, d’en faire un extrait sous forme de vidéo ou encore d’un article. Ainsi, vous pourriez recevoir des pistes de réflexion de votre auditoire qui pourraient vous aider à être plus réaliste sur vos objectifs à court terme avant d’entreprendre ceux à long terme.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.