8 trucs pour tirer profit d’une activité de réseautage

Jean-Philippe Bonneau, président d’Ambicio, une entreprise de services-conseils en gestion d’entreprises spécialisée en vente et marketing, me racontait récemment avoir assisté un 5 à 7. C’était pour le lancement de l’image d’un de ses clients, dans lequel il a rencontré l’actionnaire d’une entreprise. En jasant de ce qu’il faisait avec lui, il a compris qu’il pouvait l’aider. L’actionnaire en question l’a ensuite présenté aux autres associés de son entreprise. Puis, il a obtenu un contrat de 25 000 $. On peut donc conclure que s’il n’avait pas été à cet événement, il n’aurait pas obtenu le contrat. Chez Niviti, nous avons aussi de belles opportunités qui se sont conclues grâce à un contact rencontré lors d’un événement. Comme réseauter n’est pas donné à tous, j’ai jugé pertinent de vous donner quelques conseils pour que vous puissiez vous aussi parvenir à tirer profit des activités de réseautage.

Cet article fait suite à celui de Marie-Michèle Doyon portant sur les alternatives au réseautage traditionnel.

Apprenez à vous présenter

Comme il est important que votre interlocuteur comprenne clairement ce que vous faites, vous devez savoir comment vous présenter. En effet, une bonne présentation fera en sorte qu’il se souviendra de vous et qu’il aura envie de vous connaître davantage. Pour y parvenir, débutez en expliquant qui vous êtes, ce que vous faites et votre valeur ajoutée. Vous pouvez aussi vous inspirer du elevator pitch. Pour terminer, vous pouvez dire ce que vous recherchez exactement en assistant à l’événement où vous vous trouvez. Rappelez-vous, toutefois, que vous ne devez pas tout dire. L’idée est de déterminer le message que vous voulez faire passer en quelques secondes.

Fixez-vous des objectifs et sélectionnez les événements auxquels vous assistez

Des activités de réseautage, il y en a pour tous les goûts. C’est dans votre devoir de bien les sélectionner en fonction des objectifs que vous désirez atteindre. Selon le président d’Ambicio, vous gagnez beaucoup à privilégier les événements où vont vos futurs clients. Il ajoute également l’importance de sélectionner un moment de la journée qui s’adapte à votre situation.

Arrivez plus tôt

Afin de pouvoir profiter du calme avant la tempête, il peut être profitable d’arriver plus tôt. Cela vous permettra de vous faire remarquer plus rapidement par des personnes que vous ne connaissez pas.

Évitez de vouloir trop vendre

M. Bonneau rappelle que c’est souvent l’attitude qui permet à une personne de choisir entre deux compétiteurs. Au lieu de ne penser qu’à vendre, misez donc sur une attitude sympathique avec votre interlocuteur. Intéressez-vous à lui, à son domaine d’activité, à ses passions, ses intérêts, etc. L’idée est de pouvoir avoir un échange gagnant-gagnant, car vous ne savez pas si votre prospect a parlé à d’autres personnes dans le même secteur d’activité que vous.

Effectuez des recherches sur les personnes que vous désirez rencontrer

Lorsque les organisateurs utilisent des outils comme Eventbrite ou Facebook pour gérer les inscriptions de leurs événements, il est possible de voir une liste de personnes qui viennent à l’événement. Même chose en regardant ceux qui utilisent le mot-clic de l’événement sur Twitter. Ainsi, en prenant soin de regarder le nom des participants à une activité, vous pouvez cibler ceux que vous désirez rencontrer. Allez chercher davantage d’informations à leur sujet sur le Web. Cela vous facilitera la tâche lorsque vous serez devant eux. Vous pouvez même leur écrire avant l’événement afin de fixer un rendez-vous.

Éduquez vos prospects

Dès que vous rencontrez une nouvelle personne, en plus de vous intéresser à ce qu’elle fait, ayez l’habitude de lui donner le plus d’informations possibles sur votre secteur d’activité. Cela lui permettra non seulement de pouvoir faire le lien avec ses besoins actuels ou futurs, mais également de pouvoir penser à vous lorsque l’un de ses contacts lui fera part d’un projet précis et de ses ambitions.

Sortez de votre zone de confort

La plupart du temps, vous êtes peut-être tenté de rester avec des collègues que vous connaissez déjà. Afin de pouvoir réellement tirer profit d’une activité de réseautage, il est dans votre devoir d’établir de nouveaux contacts. Osez rencontrer de nouvelles personnes. Pour y parvenir, vous pouvez, bien sûr, demander à vos collègues de vous présenter de nouvelles personnes. Vous pouvez aussi aller vers les gens qui semblent seuls. Surveillez également les événements qui favorisent davantage les discussions comme les BNI, déjeuner-causerie, Groupe Réso, échange d’expertises, etc.

Faites un suivi

Enfin, dès que vous revenez d’un événement, prenez l’habitude de faire un suivi afin de planifier un moment pour poursuivre les échanges sur un sujet précis. Que ce soit par une connexion sur LinkedIn, un appel, ou un envoie de courriel, cela augmentera vos chances de transformer le tout en quelque chose de concret, car votre prospect se souviendra de vous plus rapidement.

À vous la parole maintenant. Je suis curieuse de savoir si vous arrivez à tirer profil facilement des activités de réseautage. Parlez-moi aussi des défis que vous rencontrez, s’il y en a.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.

  • Maxime Robitaille

    Je vais prêcher pour ma paroisse, mais l’utilisation d’épinglette (name tag) est pas mal aussi. J’ai fait que très rarement des activités réseautage, car j’ai une jeune famille, mais lors de certaines activités où j’ai porté le name tag les gens l’ont observé et m’ont appelé par mon nom! Je pense qu’ils ont plus de chances de se souvenir de moi. Au lieu d’être le gars qui fait des name tags je suis Maxime Robitaile de Wetag. S’il y a des lecteurs qui seraient intéressés à essayer utilisation d’un name tag et me donner leur avis après l’avoir utilisé pour le réseautage, je serais heureux je vous l’offrir sans frais.

    • Jessyka Hinse

      Je suis bien d’accord, lorsqu’une personne a un nametag je suis porté à le regarder et m’en souvenir plus facilement. Je suis à penser m’en faire faire pour mon entreprise aussi.