Comment avancer avec la critique constructive

La critique constructive ou encore vous faire dire des vérités que vous auriez préféré ignorer provoque toujours des émotions fortes. Il reste qu’en tant qu’entrepreneur, vous gagnerez à y faire face pour être mieux outillé dans votre parcours. Dans le cas contraire, ne pas les accepter ou les ignorer pourrait vous amener à penser à abandonner votre projet d’entreprise. Afin d’éviter cette dernière réflexion et surtout de vous aider à progresser, voici deux conseils utiles.

Se rappeler que les gens ne vous veulent pas toujours du mal

Les gens qui vous veulent du mal sont moins nombreux que vous le pensez. Ils sont occupés et n’ont  pas vraiment le temps et l’énergie à vous consacrer. Autant en bien qu’en mal. Alors,il est important de vous rappeler que si certaines personnes prennent le temps de commenter et d’apporter une critique constructive c’est bien pour vous aider à vous développer en tant qu’entrepreneur.

Réjouissez-vous des bonnes actions que vous avez posées et apprivoisez les mauvaises

Vous ne pouvez pas revenir en arrière sur une action que vous avez posée. Il est donc dans votre rôle d’en tirer des apprentissages pour évoluer. Vous devez tirer profit des bonnes actions posées et saisir et apprivoiser les mauvaises pour apprendre et vous améliorer. Vous pouvez y parvenir en prenant l’habitude de vous évaluer en consultant vos proches  (dont votre mentor). Les questionner régulièrement sur ce qu’ils pensent de certaines actions à poser afin d’éviter d’agir trop rapidement. Vous aurez ainsi l’occasion de prendre un recul. Vous aurez également l’heure juste et serez alors en mesure d’avancer dans la bonne direction.

Un exemple concret

Il y a de cela plusieurs années, j’avais un blogue, à caractère personnel, sur lequel je racontais des aventures de jeune adolescente. Puis un jour, une personne m’a critiquée directement sur son blogue à quelques reprises et même par courriel sur l’approche que j’avais sur le Web à parler de ma vie personnelle et professionnelle. Cette personne n’avait pas tort. Mon blogue personnel ne devait  pas être mêlé à ma vie professionnelle. J’étais jeune et je ne comprenais pas encore l’impact de mes commentaires personnels sur ma vie professionnelle. Est-ce que je devais répondre publiquement à cette personne en lui retournant la balle ? J’y ai pensé, mais l’idée d’en parler à mon mentor de l’époque me semblait plus juste. Il m’a donné de bonnes pistes de réflexion. Il m’a, entres autres, dit de ne pas répondre du tout à ces messages. J’ai suivi ses conseils. Je me suis toutefois permis d’écrire un seul commentaire sur le blogue de cette personne. Je lui ai tout simplement répondu : «Merci». Je me rappelle que cette personne semblait étonnée de ma réponse.  Je crois qu’elle s’attendait à ce que je la réplique publiquement. Avec le recul, je suis convaincue qu’avoir mis mes énergies et mon précieux temps à commenter ces messages n’aurait fait qu’empirer la situation qui, peut-être, aurait pu avoir, à cet époque, un impact négatif sur ma vie professionnelle puisque les écrits restent.

À vous la parole maintenant. Arrivez-vous facilement à faire face à la critique ? Je suis intéressée à connaître vos expériences à ce propos.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.