La différence entre capital de risque et investissements providentiels

Vous avez démarré une entreprise sans financement extérieur et vous vous rendez compte qu’il ne s’agit pas d’un mode de vie à long terme. En effet, pour avancer et atteindre de nouveaux objectifs, il est juste d’avoir recours à d’autres sources de financement. Parmi les différentes possibilités, il y a le capital de risque (venture capital) et les investissements providentiels (anges financiers) et dont plusieurs entrepreneurs ne font pas la différence. Voici une explication qui vous sera utile.

Le capital de risque (venture capital)

Les investisseurs en capital de risque sont renommés pour investir des montants de l’ordre d’un million de dollars à des entreprises à grand développement. Si vous avez déjà obtenu du financement provenant d’investisseurs providentiels ( anges financiers ) et que votre entreprise est en forte croissance, avoir recours à des capitaux additionnels pour soutenir cet essor peut vous aider. En effet, ces personnes cherchent à investir dans des entreprises de haute technologie et des sociétés très prometteuses des secteurs tels que: les technologies de l’information, les communications et la biotechnologie. Ils se gardent , aussi, une participation dans les entreprises qu’ils financent afin de les aider à réaliser un projet prometteur mais comportant un plus grand risque. Cela signifie que l’entrepreneur doit céder une partie de son entreprise à un tiers. Les investisseurs en capital de risque veulent aussi un bon rendement de l’investissement qui se concrétise généralement lorsque l’entreprise commence à vendre des actions au public. Recherchez des investisseurs qui possèdent une expérience pertinente et dont les connaissances seront utiles à votre entreprise.

Pour trouver des investisseurs en capital de risque vous pouvez regarder du côté de la BDC qui a une équipe de Capital de risque, ou encore NovacapInovia capitalCeltic house venturesFTQ capital de risqueID CapitalInvestissement Québec, etc.

Les investissements providentiels (anges financiers)

Ceux qui font des investissements providentiels (anges financiers)sont généralement des personnes qui possèdent beaucoup d’argent à investir. Ils investissent directement dans des entreprises aux premières étapes de développement. Le montant investi peut varier entre 25 000 $ et 100 000 $. Les entreprises choisies par les anges financiers profitent aussi de leurs expériences et de leur réseau de contacts. Ils apportent, également , leur savoir-faire en gestion et se réservent le droit de superviser la gestion de l’entreprise. Cela signifie souvent qu’ils siègent au conseil d’administration et exigent une assurance de transparence. Si vous désirez trouver des anges financiers, un bon départ est de regarder du côté de Real Ventures et Anges Québec.

Capital de risque ou investissements providentiels ?

Comme vous pouvez le constater, les deux options sont similaires en ce qui concerne l’investissement dans des entreprises en croissance en échange d’une participation dans la société et un degré de contrôle. La différence entre les deux est surtout visible par le temps et les ressources investies dans la mobilisation de capitaux.

Quelle option choisir ? Je suis très mal placée pour vous apporter une réponse précise sur le sujet, car les besoins sont différents pour chacun et il n’existe pas de recette exacte pour ce genre de démarche. Sachez, toutefois, que l’on vous demandera, dans les deux cas, un suivi de vos finances.

Enfin, pour choisir l’option qui convient le mieux, je vous encourage à lire cet article (en anglais) qui permet de mieux comprendre comment les investisseurs évaluent les entreprises. Il y a plusieurs critères de sélection. Les trois plus importants sont l’équipe, la technologie et le marché. Ceux qui font du capital de risque et des investissements providentiels les évaluent de façon différente.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.