Ce que la crypto-monnaie pourrait signifier pour votre entreprise

Cet article est présenté par Bitvavo


Photo de Moose Photos provenant de Pexels


L’intérêt pour la crypto-monnaie chez les consommateurs, les entreprises et les investisseurs quotidiens a explosé en 2017 alors que le prix du Bitcoin est passé de moins de 1000 USD par unité à près de 20000 USD en 12 mois. Bien sûr, aujourd’hui, le prix s’est stabilisé dans une certaine mesure, et une foule de nouvelles devises basées sur la blockchain ont été lancées et continuent d’être développées, certaines avec des objectifs transactionnels et d’investissement très spécifiques, y compris la promotion de causes sociales.

Au fur et à mesure que les crypto-monnaies évoluent et que leur nombre augmente, les détaillants en ligne, grands et petits aux États-Unis et dans le monde, doivent évaluer s’ils doivent monter à bord de ce train numérique semi-réglementé, et si oui, comment.

Dans le même temps, d’autres types d’organisations, des entreprises de gestion financière aux groupes de collecte de fonds à but non lucratif, examinent la meilleure façon d’intégrer l’utilisation de la crypto-monnaie dans leurs stratégies opérationnelles. Les investisseurs individuels, ainsi que les entreprises souhaitant investir leurs actifs, y sont également intéressés.

Comment pouvez-vous déterminer si votre entreprise doit embrasser cette nouvelle frontière? La meilleure façon de commencer est peut-être d’examiner l’impact de la crypto-monnaie sur les résultats de votre entreprise. Voici un examen plus approfondi de certains domaines clés où les monnaies numériques offrent des avantages et des risques potentiels.

Frais de transaction réduits

Si votre entreprise envisage d’accepter des crypto-monnaies (une devise particulière ou plusieurs formes) en échange de vos produits ou services, l’un des avantages potentiels est qu’il n’y aura généralement pas de frais de traitement directs. Contrairement aux transactions par carte de crédit, où les banques servent d’intermédiaires et facturent des frais, les crypto-monnaies sont décentralisées, ce qui signifie que les transactions n’ont pas d’implication de tiers.

Les pièces et les jetons ne sont pas développés ou contrôlés par une seule autorité, comme la monnaie fiduciaire émise par un gouvernement souverain, mais fonctionnent directement via la technologie blockchain. Si vous êtes un commerçant vendant en ligne, vous devrez probablement payer un petit montant forfaitaire pour votre compte ou vos comptes de portefeuille marchand, comme BitPay ou CoinPayments, qui vous permettent d’accepter certaines crypto-monnaies.

Paiement plus rapide

Les transactions de crypto-monnaie se produisent presque immédiatement, contrairement aux paiements par carte de crédit qui peuvent prendre des jours à être effacés. En conséquence, vous aurez accès aux paiements en pièces en quelques minutes. Les ventes sont également définitives, ce qui signifie que les frais ne peuvent pas être annulés après coup. Tout cela se traduit par une plus grande sécurité financière pour votre entreprise.

Meilleur accès client

Avec plus de consommateurs et de clients professionnels manifestant de l’intérêt pour la crypto-monnaie, l’offre d’options de paiement par pièces peut augmenter votre audience d’acheteurs. Certes, la monnaie numérique étant non gouvernementale, elle est par définition internationale, ce qui signifie que votre entreprise pourrait voir une augmentation de sa clientèle mondiale, d’autant plus que son utilisation se développe. La crypto-monnaie n’a bien sûr pas de taux de change ou de frais à travers les frontières, et est donc théoriquement le moyen idéal pour mener des affaires mondiales.

Actuellement, moins d’organisations B2B, y compris des sociétés de services professionnels, et plus d’entreprises B2C acceptent ou paient avec la crypto-monnaie, mais cette tendance est susceptible de changer à mesure que le marché évolue. En fin de compte, en acceptant simplement les paiements en crypto-monnaie, vous pouvez augmenter vos résultats en attirant de nouveaux clients.

Volatilité en valeur

Les crypto-monnaies sont notoirement volatiles, ce qui les rend attrayantes pour les investisseurs recherchant une rémunération élevée grâce à un risque élevé, mais également potentiellement dangereuses pour les entreprises qui les acceptent comme moyen de paiement. Imaginez si un client vous paie en Bitcoin, puis après la transaction, la valeur tombe en panne – ce qu’il est connu pour faire sur les centaines de pièces actuellement utilisées.

Pour de nombreux commerçants, le problème de la volatilité est atténué par le fait que les comptes de portefeuille marchand offrent une conversion immédiate en monnaie fiduciaire. À moins qu’un crash ne se produise dans les limites de quelques secondes entre le paiement et l’acceptation, la plupart des entreprises sont protégées de la volatilité. Pour cette raison, la plupart choisissent en fait de convertir automatiquement les paiements en fiat. Les entreprises qui conservent les paiements et les revenus sous forme de crypto-monnaie prennent essentiellement le risque lié à l’investissement en pièces.

Absence de réglementation

La crypto-monnaie est encore relativement nouvelle et, par conséquent, les gouvernements du monde entier ont publié des réglementations limitées et différentes. Certains pays, en particulier le petit pays du Lichtenstein, ont agi de manière agressive pour adopter et promouvoir la crypto-monnaie avec des incitations financières conçues pour renforcer la stabilité et l’assurance réglementaire pour ceux qui utilisent et investissent dans la monnaie.

Mais dans l’ensemble, un manque général de réglementation, y compris ici aux États-Unis, peut entraîner une incertitude pour les entreprises qui traitent de la crypto-monnaie, y compris une incertitude sur les types de taxes et les limites d’investissement qui pourraient être imposées à l’avenir.

Défis fiscaux et comptables

Les entreprises qui acceptent ou investissent dans la crypto-monnaie devront faire l’effort de comprendre l’évolution de l’environnement réglementaire et devront également prendre en compte les tâches fiscales et comptables qui leur seront demandées.

En 2014, l’IRS a publié l’avis IRS 2014-21, qui déclarait qu’aux fins de l’impôt sur le revenu aux États-Unis, une crypto-monnaie est une propriété et non une monnaie. Selon les faits, cela signifie que le caractère de la crypto-monnaie peut être un bien commercial, un immeuble de placement ou un autre bien. Par conséquent, les principes fiscaux américains généraux qui s’appliquent à toute transaction immobilière devraient être appliqués aux échanges de crypto-monnaies.

Les crypto-monnaies détenues à des fins d’investissement et vendues pour un gain sont soumises à l’impôt sur les plus-values ​​à court ou à long terme. À l’inverse, les crypto-monnaies détenues par des investissements vendues pour une perte peuvent utiliser une perte en capital. L’avis de l’IRS ne résout cependant pas tous les problèmes liés aux exigences de déclaration ou à la fiscalité. Certains des problèmes non résolus incluent la déclaration des comptes étrangers, la crypto-monnaie en tant qu’échange «de même nature» et la taxation des crypto-fourchettes.

Pour suivre l’environnement réglementaire complexe et en évolution, ainsi que pour comprendre la gamme complète des implications financières de l’utilisation, de l’acceptation ou de l’investissement dans la crypto-monnaie, vous feriez bien de commencer par parler à vos conseillers financiers et fiscaux dès aujourd’hui.

Bitvavo

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.