Comment développer son écoute

Savoir écouter est une qualité que tous les entrepreneurs devraient développer, à mon avis. En effet, lorsqu’on est passionné par ce que l’on fait, sans trop s’en rendre compte, on a quelques fois tendance à se laisser emporter en prenant la parole et en oubliant de la laisser aux autres. Avoir une bonne écoute permet,  entre autres,  de renforcer la relation que vous entretenez avec votre interlocuteur,  de mieux comprendre les besoins de vos prospects et clients en plus de vous aider à détecter les nouvelles opportunités. En développant cette capacité d’écouter, vous serez reconnu comme un partenaire ou collaborateur de choix. Vous serez aussi valorisé et respecté. Et si vous éprouvez des problèmes auditifs, comme moi, vous devrez mettre les bouchées doubles pour y arriver. Il y a toutefois quelques habitudes à prendre pour y parvenir. Voici celles qui ont le mieux fonctionné pour moi.

Apprendre à se taire

Vous devez éviter de parler trop. Surtout si c’est à propos de vous. Intéressez-vous plutôt à votre interlocuteur et laissez-lui de la place dans la discussion. Respecter son droit de parole avant de lui couper est aussi très important. Attendez, par exemple, qu’il ait terminé de parler avant de partager votre opinion. Personnellement, j’ai le sentiment d’avoir une bonne discussion lorsque je sais que j’ai pu exprimer ce que j’avais à dire autant que mon interlocuteur.

Poser des questions

Il est possible que vous ne compreniez pas tout ce qui est dit lors d’une discussion. Lorsque cela arrive, prenez l’habitude de poser des questions pour mieux comprendre et saisir ce que l’interlocuteur veut exprimer. Souvent, dans mon cas, c’est parce qu’il utilise des termes qui ne me sont pas familiers. Je lui demande donc de m’aider à mieux comprendre en restructurant autrement sa pensée et ses idées. Il m’arrive aussi de reformuler ce que j’ai compris d’une discussion pour être certaine d’avoir bien saisi ce qu’il voulait dire.  Cela m’aide beaucoup à mieux connaître sa vision et par le fait même à poursuivre la discussion dans un environnement positif propice à la collaboration et à l’entente.

Résumer par écrit

À cause de ma surdité, j’ai pris l’habitude très tôt à résumer par écrit une discussion. Cela m’aide beaucoup pour un suivi de dossier et aussi pour valider  ce qui a été dit. Même si vous n’avez pas de problème d’audition, je vous encourage aussi à le faire. Cette nouvelle habitude vous sera très profitable.

Être réellement en mode écoute

Comme vous le savez, c’est très déplaisant de sentir son interlocuteur ailleurs et non présent pour nous lorsqu’on lui parle. Pour éviter cette situation, vous devez être en mode écoute. Si vous devez quitter à un moment précis, il est préférable de lui dire dès le départ. Votre interlocuteur devra aller droit au but et vous pourrez ensuite proposer de poursuivre la discussion une autre fois.

À vous la parole maintenant, je suis curieuse de savoir si vous mettez déjà ces trucs en pratique et si vous en ajouteriez d’autres à cette liste.

A+

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.