Devenir un blogueur reconnu – 5 pistes qui peuvent grandement vous aider

En tant que nouveau blogueur, vous vous demandez certainement comment arriver à vous démarquer et être reconnu dans votre secteur d’activité. Comme tout projet en démarrage, cela peut prendre plusieurs mois avant de faire votre place sur un thème ou sujet précis. Personnellement, j’ai évalué environ 6 mois pour y parvenir. Tout dépend vraiment d’où vous partez.  Si vous êtes dans un marché où il y a déjà plusieurs blogueurs actifs, vous démarquer et vous faire reconnaître peut être plus long en temps. La mode, la technologie et le voyage sont des exemples où il y a beaucoup de blogueurs très actifs. Pour vous aider, j’ai pensé utile de vous partager 5 trucs qui m’ont le plus été utiles jusqu’à aujourd’hui. Les voici :

Avoir son propre nom de domaine

C’est un point très important. Posséder son propre nom de domaine, au lieu d’être hébergé ailleurs, vous permet d’avoir le plein contrôle sur vos activités. Vous pouvez choisir de faire le tout en votre nom ou utiliser un nom de projet quelconque. Tout dépend vraiment de vos objectifs à long terme. Je prends par exemple Camille Dg. Elle a commencé avec son nom et a par la suite migré le tout vers Le Cahier afin d’aller plus loin dans son projet initial et de faire place à plusieurs collaborateurs.

Avoir un but

Pour donner un sens à votre blogue, il est nécessaire d’avoir une bonne idée de ce que vous voulez accomplir en écrivant chacun de vos articles qui seront généralement destinés à un public cible très précis. Demandez-vous, par exemple, si c’est pour guider vos lecteurs à faire le bon choix de produit, pour les sensibiliser sur une cause, pour les informer, pour leur permettre d’acquérir certaines connaissances ou encore tout simplement les divertir.  Il peut s’agir évidemment d’un mélange de toutes ces pistes, mais l’important dans tout cela, c’est d’identifier une ligne de conduite claire. Par exemple, mon but dans chacun de mes articles est que vous puissiez développer vos compétences entrepreneuriales. J’y parviens en partageant mes propres expériences et celles des autres personnes de mon réseau de contacts professionnels.

Trouver son propre style

Avoir un blogue ne veut pas nécessairement dire que vous devez écrire. Vous devez, au contraire, penser à la façon dont vous êtes le plus à l’aise de communiquer. Cela peut être par la photo, la vidéo, l’audio, etc. Vous pouvez aussi combiner différents médias dans un seul article. Je connais d’ailleurs beaucoup de blogueurs qui le font. Je pense, entre autres, à Marie-Julie Gagnon. J’ai personnellement opté pour la rédaction d’articles parce que c’est ce qui me mettait le plus à l’aise. Ce que vous devez retenir est que  vous devez avoir votre propre couleur de blogueur. Le ton que vous utiliserez pour communiquer avec votre auditoire et les expériences que vous allez leur offrir vous donneront une identité propre. C’est important, car c’est ce que vous allez vendre à votre client. C’est en quelque sorte votre valeur ajoutée.

Rester cohérent

Pour vous aider à vous faire reconnaître comme blogueur, vous devez rester cohérent dans vos propos. Je vous conseille de sélectionner un à trois grands sujets principaux sur lesquels vous désirez être reconnu. Rien ne vous empêche de diversifier. L’idée est que vos lecteurs puissent vous identifier sur ces sujets rapidement. Pour ma part, mes deux principaux sujets sont l’entrepreneuriat et le mentorat. J’ai compris que j’avais réussi mon objectif lorsque des gens prenaient le temps de me transmettre des articles qui pourraient m’intéresser qui sont en lien avec mes intérêts.

Dire non

Il est normal que vous soyez amené à faire du bénévolat dans vos débuts et que vous acceptiez de participer à des campagnes spéciales et ainsi faire des articles sur d’autres plate-forme en échange de visibilité. Ces expériences vous permettront, entre autres, de rejoindre votre public cible autrement et mieux comprendre votre style ainsi que votre positionnement. Il m’arrive d’ailleurs encore d’en faire lorsque j’ai des objectifs précis et lorsque l’opportunité me permet de me faire sortir de ma zone de confort. La meilleure façon de savoir quand arrêter est lorsque vous recevez de plus en plus de demandes provenant de personnes désirants que vous parliez de leurs projets ou produits. À ce moment-là, vous devez assumer que vous avez atteint un certain niveau et que vous êtes reconnu dans votre secteur d’activité. Vous devez fixer vos priorités et apprendre à dire non tout en expliquant vos tarifs et votre fonctionnement aux prochaines personnes qui vous contacteront. Il est possible que vous trouviez cela difficile au début parce que c’est un changement dans votre façon de faire mais c’est primordial parce que vous êtes reconnu dans votre secteur d’activité maintenant.  J’ai compris que je gagnais plutôt à tenir le coup en respectant ma spécialité.

Voilà . En espérant que ces conseils vous seront utiles.

Si vous avez des questions précises sur le sujet, je vous invite à me les poser directement dans les commentaires de cet article. Vous pouvez aussi suivre la formation de Niviti sur la création d’une communauté autour d’un blogue. Il suffit de remplir le formulaire sur la page. Je vous contacterai pour déterminer une date avec vous.

A+

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.