Comment travailler avec les blogueurs

Si vous avez comme rôle de rejoindre des blogueurs pour faire la promotion des produits, services ou événements de votre entreprise ou clients, cet article est pour vous. Que vous soyez gestionnaire de communauté Web, responsable des communications, du marketing ou des relations publiques.

L’idée d’écrire ce texte m’a été proposée par une personne de mon réseau de contacts professionnels après avoir partagé cet article provenant de mon blogue. J’ai cru utile, tout en gardant un respect pour ce que vous faites, de vous partager quelques conseils qui vous aideront à optimiser votre approche lorsque vous avez à accomplir un tel mandat.

Il est bon de se rappeler, avant tout, que le blogueur n’est pas un journaliste. Souvent, il n’est pas rémunéré par un employeur pour couvrir différents sujets et son blogue n’est pas, dans la majorité des cas, son principal gagne-pain.

Plusieurs blogueurs ont acquis, avec le temps, une solide crédibilité et une certaine notoriété sur des sujets qui les passionnent et ont décidé d’être payés pour continuer à réaliser ce qu’ils aiment faire par-dessus tout. En ce qui me concerne, c’est à force de recevoir de plus en plus de demandes pour parler d’initiatives reliées à l’entrepreneuriat que j’en ai fait un service chez Niviti. Si j’accepte aujourd’hui de collaborer bénévolement sur des projets, ce qui est rare, je m’assure d’abord que l’entente soit claire et que le projet me donne l’occasion de sortir de ma zone de confort.

Évitez les communiqués de presse

Ce n’est pas parce qu’un blogueur écrit sur une thématique bien précise qu’il est nécessairement intéressé à recevoir toutes les nouvelles reliées à celle-ci. Si votre but est de faire parler de vous, adressez-vous directement aux blogueurs lorsque vous leur écrivez un courriel. Faites en sorte que votre message soit bref et précis et aille directement au but : Qui, quoi, comment, pourquoi.  Une erreur qui se produit couramment,  dont plusieurs pourraient certainement en témoigner, est le manque de personnalisation. J’ai reçu un courriel récemment pour le lancement d’une application. Il ne m’est pas possible de voir à qui il a été envoyé. Le courriel en soi contient plus de 640 mots ainsi qu’un communiqué de presse à la fin et des images de l’application. Cette approche impersonnelle ne m’a vraiment pas donné le goût d’y donner suite. Et encore moins d’écrire un article sur le sujet.

Informez-vous

Avant de contacter un blogueur, assurez-vous de vous informer d’où il vient et de bien connaître les sujets qu’il traite. Bref, en savoir plus sur lui. Généralement, vous retrouverez ce type d’information en regardant ses profils sur les médias sociaux, dans les pages «À propos», «Biographie» ou encore «Travaillez avec moi» sur son blogue. Je vous cite, en exemple, un message reçu sur Linkedin qui est une erreur très courante. Bien que l’intention ne soit pas mauvaise et qu’elle soit faite gentiment, je n’étais pas la bonne personne pour ce type de collaboration.

Contact blogueurs

Planifiez votre coup

Généralement, les blogueurs aiment créer des histoires autour des sujets qu’ils couvrent pour permettre à leurs lecteurs de les suivre dans leurs aventures. Vous devez comprendre qu’ils disposent beaucoup de leur temps pour alimenter leur blogue. Évitez de les contacter à la dernière minute pour parler de votre nouvelle gamme de produits ou événements futurs. Je vous conseille fortement de les impliquer dès le départ dans votre stratégie. Même un peu avant, en commençant d’abord à entrer en contact avec eux pour connaître leur intérêt à participer à votre projet, les informer de ce qui s’en vient et en savoir plus sur leur fonctionnement et tarifs. Avec Niviti, je privilégie toujours les clients qui misent sur des relations à long terme. Voici un exemple de courriel que j’ai reçu. J’ai modifié les informations concernant l’événement. Bien que la demande fut gentiment posée, j’ai refusé la rencontre ainsi que d’écrire un article sur le sujet pour les raisons mentionnées plus haut. Je lui ai plutôt proposé de passer le mot dans des groupes précis sur Linkedin.

Contact blogueurs

Ne forcez pas un blogueur à faire votre publicité

Vous pouvez, bien sûr, donner des cadeaux aux blogueurs ou des admissions gratuites pour accéder à des événements importants en lien avec leurs intérêts. C’est toujours apprécié. Il reste toutefois que ce n’est pas parce que vous le faites qu’ils sont obligés d’en parler sur leur blogue. Ne les forcez donc pas à vous faire de la publicité. Laissez les choses aller. En 2012, par exemple, l’agence Hill+Knowlton Stratégies, sur le compte de HP Canada, m’a écrit pour me demander si j’aimerais recevoir une imprimante par la poste. J’ai adoré leur démarche et je crois qu’elle mérite d’être soulignée. Ils m’ont d’abord contacté en me demandant si je serais intéressée à participer au programme influenceurs de HP qui consistait à remettre ses plus récentes imprimantes à des propriétaires de petites entreprises québécoises. Le courriel me donnait l’impression qu’ils s’étaient informés à mon sujet, car il faisait aussi mention de MacQuébec. Durant nos échanges, ils m’ont également précisé les points suivants : que ce n’était pas un prêt, mais bien un don, qu’il serait possible que je sois  contactée par courriel ou téléphone pour obtenir mes commentaires sur mon expérience avec le produit et aussi pour utiliser mes commentaires tout en étant libre de refuser en tout temps et enfin, que j’étais libre de publier ou pas un article sur mon blogue ou ailleurs. Si je choisissais de le faire , il fallait le faire en toute transparence ou spécifier le contexte dans lequel j’avais reçu l’imprimante. Résultat ? J’en ai beaucoup parlé dans mon entourage personnel . Et ce, de façon très positive. Toutefois, je n’avais pas trouvé l’occasion de le faire sur les médias sociaux ( en voilà une ! ), car je ne me considère pas reconnue pour tester des produits. Je ne voulais surtout pas que cela passe comme une publicité directe dans mon réseau.

Respectez le style du blogueur

Que ce soit dans leur façon d’écrire, de compléter leurs articles par des photos, des podcasts ou des vidéos, les blogueurs qui se démarquent, à mon avis, ont généralement un style qui leur est propre. Il s’agit, en quelque sorte, de leur marque et de leur valeur ajoutée. C’est votre devoir d’explorer leurs univers pour mieux les connaître  et ainsi être ouvert à personnaliser votre proposition. Tout en gardant, bien sûr, une ouverture sur leurs idées, vous pouvez leur communiquer vos objectifs et attentes. Ne leur donnez toutefois pas trop de règles à suivre, car ils risquent de perdre plaisir à partager leur expérience sur votre produit. Que ce soit sur les médias sociaux ou en personne.

Dans une période où j’explorais différentes façons de diffuser de la publicité sur mon blogue, par exemple, j’ai accepté d’être payé pour insérer un lien publicitaire dans un article. On me proposait plus précisément un texte déjà fait dont la thématique était en lien avec mes intérêts. L’article en question ne me convenait pas. J’ai alors proposé à la personne de réécrire l’article au complet à ma manière.  Cet article est devenu rapidement un des plus lus sur mon blogue. Même si je n’ai pas été payé pour tout le travail accompli à retravailler le texte, l’expérience en valait la peine. Cela m’a permis de mieux comprendre ma valeur ajoutée. Je sais très bien maintenant pourquoi le texte initial n’aurait pas eu le même impact.

Voilà . En espérant que ces conseils ou suggestions vous seront utiles.

Ha oui. Si vous êtes blogueur et que vous lisez ces lignes, j’aimerais bien vous entendre à ce sujet. Ajouteriez des points à cette liste de suggestions? Partagez-moi vos expériences dans les commentaires.

A+

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.