Martin Bouchard, Caricaturiste

Crédits photo : Denis McKey, photographe


Aujourd’hui, je m’entretiens avec Martin Bouchard, notre membre vedette de la semaine sur le groupe Facebook Dans la tête des entrepreneurs.


Date de création : Le volet caricaturiste se développe depuis 1992, mais le volet intervenant en arts visuels existe depuis plus d’une quarantaine d’années


Avez-vous toujours été dans l’entrepreneuriat ? Que faisiez-vous avant d’avoir lancé votre entreprise ?

Durant 24 années (de 1992 à 2016), j’ai travaillé à la mise en oeuvre et à l’implantation de divers programmes d’expositions en arts visuels, en histoire et en patrimoine, présentées dans une salle d’une bibliothèque de Beauport. Parallèlement à ce travail à temps plein, j’ai constamment travaillé au développement de mon entreprise comme intervenant en arts visuels, ce qui concrètement signifie que j’ai donné des cours spécialisé en dessin et en portrait (on dit de moi que je suis un bon prof.), j’ai réalisé de nombreuses illustrations pour divers mandats (documents publicitaires, calendriers, livres et romans, rapports annuels, affiches, dépliants, etc.) et j’ai créé des oeuvres personnelles, selon ma démarche artistique et mes recherches dans ce domaine, à mon atelier situé dans l’arrondissement de Beauport. Mes oeuvres originales à l’acrylique ont fait l’objet d’expositions dans différents contextes, événements, salles spécialisées et galeries d’art.  C’est à partir de 1992 que la caricature est devenue un autre point fort de mon cheminement comme dessinateur et intervenant en arts visuels.

Que représente l’entrepreneuriat pour vous ?

Avoir des idées, des rêves et de l’inspiration, puis les inscrire dans des objectifs à moyens et à long terme, avec méthodologie.

Quel est votre plus grand défi actuellement en tant qu’entrepreneur?

Amener les gens d’affaires et les responsables d’entreprises à vouloir se démarquer en incluant un artiste et un intervenant en arts visuels dans différents volets de leur vie d’entreprise, qu’il s’agisse de la publicité, de l’animation corporative, des événements spéciaux et du coaching créatif auprès des collègues et coéquipiers.

Quelle est votre plus grande source d’inspiration ( livre, entrepreneurs, etc) ?

Je m’intéresse à plusieurs facettes de l’entrepreneuriat, c’est-à-dire que j’aime autant lire des documents qui racontent le cheminement hors normes de certains visionnaires qui sont arrivés à changer les mentalités, que des récits imprégnés de pensées philosophiques qui font réfléchir et qui aident à pousser encore plus loin le rôle de l’entrepreneur dans la société. Par exemple, je trouve autant intéressant le parcours de Howard Hugues, cet audacieux aviateur visionnaire du XXe siècle,  que celui de notre poète québécois Raôul Duguay, qui n’a jamais abandonné ses valeurs et son projet créatif, et ce malgré l’adversité, tout au long de ses 78 ans de vie.

Quels sont vos outils Web préférés?

Cet aspect est mon talon d’Achille actuellement. Bien que  j’ai un site Internet de caricaturiste et une page Facebook également pour ma promotion comme caricaturiste, j’estime avoir du travail à faire pour améliorer  cet aspect pour ma visibilité.  Toutefois, j’utilise beaucoup l’outil Internet pour mes recherches et ma promotion ciblée.

Quel est le meilleur conseil de tous les temps que vous avez reçu ?
Y croire.

Et pour terminer, avez-vous une anecdote à raconter quant à votre parcours jusqu’à présent ?

Voici une anecdote qui n’en est pas une, mais qui donne du sens à mon parcours actuel.  Tout au long de mon cheminement, j’ai rencontré beaucoup de personnes intéressantes, créatives et inspirantes et si je retiens une chose importante de toutes ces rencontres et de l’analyse de ces chemins variés, c’est qu’en réalité, il n’y a pas de recette miracle, il n’y a pas de modèles infaillibles et il n’y a pas de garanties à la réussite, il n’y a que la confiance et la persévérance, des mots un peu démodés, mais qui se basent sur cette petite voix intérieure qui, en somme, est notre véritable source d’inspiration et qui peut mener vers des accomplissements formidables, mais aussi vers des cuisantes déceptions, sauf qu’au final, c’est là la meilleure des chances de se sentir heureux et accompli et, comme le disait j’sais plus trop qui, au moins, t’auras la satisfaction d’avoir essayé.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.