Zarah Issany, Coach d’orientation professionnelle

Aujourd’hui, je m’entretiens avec Zarah Issany, notre membre vedette de la semaine sur le groupe Facebook Dans la tête des entrepreneurs.


Nom d’entreprise : À TRAVERS SOI

Date de création : août 2011


Avez-vous toujours été dans l’entrepreneuriat ?

Oui, de près d’abord en voyant mes parents entrepreneurs. À 14 ans, je savais que je voulais être à mon compte. J’ai fait un premier pas en 2006 qui n’a pas fonctionné à cause d’un mauvais partenariat puis en 2011 avec succès. C’est parti !

Que faisiez-vous avant d’avoir lancé votre entreprise ?

J’ai suivi le conseil de mon père avant de revenir mettre un pied dans l’entreprise familiale. Il m’a dit : va prendre ton diplôme et prends de l’expérience et tu reviendras. C’est ce que j’ai fait en 1999. J’ai immigré au Québec pour étudier en gestion à HEC Montréal. J’ai aussi travaillé dans le public, le privé et les OSBL. Le temps est ensuite venu de rentrer au pays, la Côte d’Ivoire. Je suis Indienne née en Côte d’Ivoire. Quelques mois plus tard, le rêve tournait au désastre ! Un problème politique m’a fait revenir au Canada. Un moment difficile dans ma vie, car c’était mon plus grand rêve. Quelques mois plus tard, j’ai décidé de bâtir quelque chose pour moi. Ce désastre m’a permis d’apprendre et de grandir. J’aaaddddooooorrrreeeee ce que je fais.

Que représente l’entrepreneuriat pour vous ?

Pour moi l’entrepreneuriat veut dire : liberté, autonomie, flexibilité, créativité. Avec deux enfants, je trouve tellement plus facile de gérer mon horaire. Oui, je sais, le client est roi et c’est lui le boss. Dans un certain sens oui, mais j’ai mis en place des balises. Au début, j’ai voulu répondre à tout le monde, peu importe ce que l’on me demandait. Aujourd’hui, je vérifie d’abord si ce que l’on me demande est en lien avec ma mission de vie.

Quel est votre plus grand défi actuellement en tant qu’entrepreneur ?

Mon plus grand défi est le focus. J’ai trop d’idées comme beaucoup d’entrepreneurs ! Je voulais tout faire. Je viens de passer les 5 dernières années de ma vie à faire plein de choses. Je me suis brûlée. Je choisis d’agir et d’être en fonction de ma mission de vie à présent. Je peux avoir 5 projets qui répondent à ma mission de vie, mais j’ai compris que je ne suis pas obligé de tous les faire ! Mais cela reste un défi au quotidien, car j’ai pris de l’expérience ces 15 dernières années et je dois arriver à ne pas vouloir sauver le monde tout le temps. Je fais ce que je fais de meilleur en aidant les femmes à s’éveiller à leur potentiel afin qu’elles se sentent utiles, trouvent leur place et donnent un sens à leur vie et le reste je le laisse aux autres experts qui ont trouvé leur mission de vie . Je me garde un post-it partout dans la maison avec cette mission de vie pour ne pas perdre le focus.

Quelle est votre plus grande source d’inspiration (livre, entrepreneurs, etc) ?

J’adore écouter des vidéos de Tony Robbins, Wayne Dyer, Doreen Virtue et les toutes les personnes qui sont dans le développement personnel qui m’inspirent et m’aident à devenir la meilleure version de moi. Tous les jours, je commence ma journée avec soit une vidéo ou une méditation. J’aime aussi les citations. Voici celle de Gandhi qui me touche beaucoup : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde.»

Quels sont vos outils Web préférés :

Ces temps-ci mes nouveaux joujoux sont Google AdWords, Google Trends, Google Analytics. J’adore voir les impacts de mon travail sur les statistiques. Ils m’aident à savoir et comprendre ce que j’ai bien ou mal fait.

Quel est le meilleur conseil de tous les temps que vous avez reçu ?

Quand je me décourage, mes parents me disent de ne jamais laisser tomber, car quand on pense que c’est la fin, il y a toujours autre chose qui arrive. On peut se réajuster, mais surtout ne pas laisser tomber. Oui, il y a des embûches, oui il y a du découragement, mais chaque pas, chaque expérience que nous faisons apportent la connaissance dont nous avons besoin pour nous améliorer, enseigner et donner le meilleur de soi. Je le réalise, ces embûches m’aident aujourd’hui à créer le contenu nécessaire pour mon blogue, mes réseaux sociaux et mes produits.

Et pour terminer, avez-vous une anecdote à raconter quant à votre parcours jusqu’à présent ?

Ma première formation que j’ai faite était sur le stress, comment l’identifier et le gérer. Je peux vous dire que j’étais si stressée devant ces 50 personnes. Oui, oui, vous avez bien lu. Je venais enseigner la gestion du stress et j’étais stressée. C’était pour moi une première que de monter le cours et le donner. Vous savez quoi ? Je le leur ai dit. Une pierre deux coups car, cela m’a permis de ne plus stresser et de leur montrer que mes outils fonctionnent. Pour moi, la vie est d’essayer de faire le mieux possible avec ce que j’ai en restant vraie, avec amour et en toute humilité. Les jugements des autres seront de toutes les façons là. Alors s’octroyer cette sérénité de faire du mieux que l’on peut est la seule chose sur laquelle nous avons le contrôle. Chers amis entrepreneurs donnons le meilleur nous-mêmes et bâtissons ensemble le monde de demain.

Zarah Issany, Coach d’orientation professionnelle