Lancer une entreprise : 5 pièges à éviter

Lancer une entreprise représente son lot de défis en raison des imprévus et du manque de connaissances et d’expérience de ce nouvel univers du monde des affaires. Des études démontrent que plus des deux tiers des microentreprises et presque la moitié des petites entreprises échouent dans les cinq premières années. Et ce, en faisant des erreurs qui peuvent être évitées.

En voici 5, selon mon vécu :

L’article original Cinq pièges à éviter en démarrage d’entreprise a été publié, initialement, sur le blogue de Gaz Métro.

Penser que vous connaissez tout et que vous pouvez avancer seul

Vous possédez une formation en entrepreneuriat ou dans un autre domaine connexe du monde des affaires. Vous avez lu des biographies d’entrepreneurs et croyez être à la hauteur de toutes épreuves pour démarrer votre entreprise sans aucune aide. La réalité est que, dans certaines circonstances, vous aurez besoin d’être conseillé pour prendre des décisions. Vous devez demander de l’aide. Cela démontre une ouverture d’esprit pour garder en santé votre entreprise en plus d’écarter les regrets. Plus vous serez à l’écoute, plus vos chances de recevoir du support de qualité pour le développement de votre entreprise augmenteront et du même coup, des partenaires ou des collaborateurs sérieux seront intéressés à se joindre à vous. En ce qui me concerne, c’est le mentorat pour entrepreneur qui m’a fait comprendre l’importance de consulter et de m’entourer de plusieurs personnes d’expériences.

Agir sans réfléchir

Vous aimez prendre des décisions rapides parce que vous trouvez que rien n’avance assez vite à votre goût. Vous devez savoir que poser une action ou agir sur le coup des émotions peut vous nuire ou vous ralentir. Pour éviter des erreurs, vous devez vous assurer de comprendre ce que vous faites et pourquoi vous le faites. En ce qui me concerne, j’ai déjà fait des demandes de financement à la banque alors que mon fonds de roulement n’était pas assez important. Avec recul, il aurait été préférable que j’attende le bon moment pour mettre toute les chances de mon côté auprès d’un banquier.

Négliger le service à la clientèle

Un excellent service à la clientèle incite les gens à parler, en bien, de votre entreprise autour d’eux. Et, il est plus simple de garder ses bons clients que d’en conquérir de nouveaux. Restez à l’écoute des commentaires de vos consommateurs pour faire avancer votre entreprise. Pour ma part, les médias sociaux m’ont été utiles à ce niveau. J’ai compris l’importance d’analyser ces demandes pour être certaine de ne pas faire plaisir, seulement, à un client en particulier, mais bien de le faire dans le but de poursuivre la mission que je me suis donnée, de m’adapter aux changements et nouvelles tendances ou demandes du marché.

Vouloir être partout à la fois

Votre souhaitez réseauter et vous impliquer dans des projets afin de faire connaître votre entreprise. Concentrez vos efforts aux bons endroits pour réussir à atteindre plus rapidement vos objectifs d’affaires et apprenez à dire non. Je parle avec expérience. Au début, c’est difficile de le faire. Il reste que vouloir être partout à la fois ne vous permet pas d’avancer dans vos projets. Personnellement, j’ai remarqué une croissance plus rapide de mon chiffre d’affaires et un plus grand respect de mon expertise lorsque j’ai commencé à appliquer ce conseil.

Lire aussi : 8 trucs pour tirer profit d’une activité de réseautage

Oublier d’écrire ou de mettre à jour les procédures opérationnelles de fonctionnement

Être pris au dépourvu lorsqu’un employé quitte son entreprise et devoir faire les démarches pour recruter à l’extérieur est toujours désagréable. Pour rendre la situation plus facile à vivre, vous devez être à jour dans vos procédures de fonctions et de descriptions de tâches de vos emplois. Cela s’applique aussi au niveau de la mission, de la vision, du développement d’affaires de votre entreprise et même au niveau de l’animation des réseaux sociaux. Personnellement, j’ai compris qu’il était gagnant de le faire avec un de mes projets qui changeait de structure juridique. J’évite, depuis, de garder tout dans ma tête. Je note et documente toutes mes démarches. J’encourage également mes collaborateurs à le faire avec des documents partagés.

À vous la parole maintenant. J’aimerais connaître vos défis en tant qu’entrepreneur en démarrage.

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.