Les 5 erreurs à éviter avec Google Ads

Cet article est présenté par Web Tonic. Il a été écrit par Cedric Pharand


Si vous êtes propriétaire d’une entreprise ou êtes travailleur autonome il semble que partout où vous allez, il y a quelqu’un ou quelque chose qui vous rappelant que Google Ads (anciennement Adwords) est E-S-S-E-N-T-I-E-L…. mais qu’en est-il vraiment?

La réponse courte à cette question est la suivante :

Oui, Google Ads est une redoutable machine à publicité et peut être extrêmement rentable, mais seulement si tous les mécanismes en place sont bien exécutés (ce qui est malheureusement rarement le cas).

Voici donc une liste non-exhaustive des 5 erreurs à éviter lorsque vous vous lancez dans le Google Ads :

1 : Ne pas suivre ses conversions

Bon, je vous entends déjà au loin en train de me dire « ben voyons Cédric, c’est la base et tout le monde le sait ». Ah oui? savez-vous que la grande majorité de nos nouveaux clients n’ont aucune idée du CPC (coût par conversion) de leur campagne et qu’ils regardent rapidement le nombre de clics afin d’évaluer le succès d’une campagne Google Ads…

Sans entrer dans le détail, assurez-vous toujours de suivre vos conversions peu importe ce qu’une conversion est pour vous. Pour la majorité des entreprises de services, cela va se traduire par un appel ou le remplissage d’un formulaire de contact. Dans ce cas, assurez-vous toujours d’avoir un numéro de téléphone dynamique, il existe plusieurs options tel que Twilio ou Callrails.

2 : Ne pas utiliser de landing page

Je ne vais pas m’éterniser sur ce point, car je vous le dit tout de suite : si vous faites de la publicité payante (Facebook Ads, Google Ads, Etc) et que vous n’avez pas de landing page, vous crachez littéralement votre argent par les fenêtres. Point final. Il n’y a aucune industrie ou niche qui échappe à cette règle.

Une landing page doit être conçue de façon à supprimer les distractions et à amener l’utilisateur à effectuer une action bien précise (conversion).

En générale, elle doit contenir les suivantes :

  • Des appels à l’action
  • Un numéro de téléphone/formulaire de contact
  • Du social proof (Témoignages de clients, articles de presse, etc)

3 : Ne pas utiliser la puissance des extensions

Vous savez, cet appel à l’action téléphonique ou encore les liens des différentes parties d’un site internet directement en dessous de l’annonce dans une recherche Google? Voici une courte liste de mes favorites :

  • Sitelinks extension
  • Call extension (un must)
  • Location extension (un autre must si vous êtes un commerce local)
  • Callout extension

Il y a en tout plus de 10 différents types d’extension. Il n’est pas nécessaire de tous les utiliser, allez-y avec votre gros bon sens et le type d’entreprise que vous dirigez. La « message extension » ne vous servira à rien si vous n’avez pas quelqu’un de disponible pour répondre rapidement à ces SMS qui vont entrer.

4 : Ne pas A/B test vos annonces

Tester, tester et encore tester. Voici les 3 règles dont vous devez vous souvenir si faire plus avec moins (AKA : faire plus de profits avec moins de dépenses) est quelque chose qui vous intéresse.

Dans le cas particulier de Google Ads, je vous conseille de toujours avoir au minimum deux différents « headline 2 ». Ce « headline 2 » doit être en règle générale votre appel à l’action. Par exemple, vous pourriez dire « soumission gratuite » ou encore « Réponse en 2 heures ».

Si vous êtes plutôt du type qui fait du Google Display, vous allez bien sur alterner vos titres (headlines), mais le plus important est votre visuel, vos images. N’ayez pas peur d’essayer des choses qui sortent de l’ordinaire, on ne sait jamais… c’est peut-être l’image de chat qui va vous faire vendre le plus de portes et fenêtres 😉

Google ads

5 : Ne pas optimiser vos campagnes mois après mois

L’optimisation d’une campagne Google Ads est quelque chose d’assez complexe et sans vouloir trop entrer dans le détail, voici quelques conseils à retenir :

  • Utilise les negative keywords (!). Ils sont exactement le contraire des keywords et vous voulez absolument les utiliser pour de multiples raisons. Par exemple, si vous désirez éliminer les clients qui ne recherchent que le meilleur prix, vous allez ajouter le mot « prix » comme étant un negative keyword. Même chose pour un secteur de la ville que vous ne désirez pas desservir.
  • Suivez de près vos résultats et n’hésitez pas à mettre sur pause les Ad Groups qui ne rapportent pas assez afin de vous focaliser sur ceux qui vous rapportent plus. Même chose pour les keywords.
  • Faites des A/B Tests encore et encore.

Que vous décidez de créer votre propre campagne ou que vous y allez avec une agence marketing Adwords, les erreurs décrites plus haut ne changent pas et vous devriez à tout prix les éviter.

Petite astuce avant de se quitter : vous pourriez être éligible à un crédit Google Ads variant de 75$ à 100$ si vous n’avez jamais eu de compte auparavant (certaines conditions s’appliquent). Effectuez une rapide rechercher Google en indiquant « Google Ads coupon canada » et vous devriez obtenir plusieurs résultats pertinents. Un délai de 24h pourrait s’appliquer avant de le recevoir, mais vous pourrez toujours l’ajouter à votre compte par la suite.

Si vous avez des questions concernant le Google Ads, nos amis de chez Web Tonic vont se faire un plaisir de vous aider. Ils offrent même une consultation gratuite et sans engagement, donc pourquoi pas en profitez?

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.