L’impact de prendre des vacances sur votre entreprise

Pour moi, les vacances ont toujours été non négociables. Elles étaient carrément le plus beau moment de l’année, qui me motivait à travailler fort toutes les autres semaines. Mes vacances avec mes parents et ma sœur sont les plus beaux souvenirs que je garde de mon enfance. Rappelez-vous à cet âge, les week-ends au chalet ou les baignades dans la mer! Les soirées autour du feu en camping et les jeux sur la banquette arrière avec vos frères et sœurs pour faire passer le trajet plus vite… Je suis certaine que vous aussi, vous avez ces images en tête qui vous font sourire.

Depuis que mon parcours professionnel est réellement enclenché, je comprends mieux les enjeux du monde des affaires et pourquoi certains ont du mal à s’accorder des vacances. Mais mon cœur d’enfant naïve ne peut s’empêcher de me demander; peut-on vraiment être heureux et productif sans s’accorder ne serait-ce qu’un moment par année pour décrocher? La réponse, qui vient de plusieurs recherches, est non. Heureusement pour mon cœur d’enfant, je continuerai à prendre des vacances chaque année. Et voici pourquoi vous devriez en faire autant.

Le fait le plus important à souligner pour les accros du boulot est probablement que votre tendance à travailler sans relâche vous rend improductif, moins créatif et attentif, en plus de vous démotiver et de vous rendre irritable. Ce n’est donc pas parce qu’on travaille sans arrêt qu’on est un chef d’entreprise modèle, bien au contraire!

Les impacts sur la santé

Au Japon, on va jusqu’à envisager de passer une loi qui forcerait les employés à prendre au moins 5 jours de congé par an pour lutter contre le surmenage et augmenter la productivité des entreprises. Selon Desjardins Sécurité Financière, 78% des entrepreneurs sont allés au travail en moyenne 7 fois dans l’année, malades ou épuisés, par sens du devoir ou pour respecter un échéancier. Le terme présentéisme est même présenté sur le site de la CSST et se définit comme suit: “se présenter au travail avec un problème de santé physique ou psychologique en raison duquel il faudrait plutôt s’absenter.” On est donc peu productif et on ne permet pas à notre corps de récupérer, ce qui risque d’accentuer ou du moins d’étirer le problème. Rien de très positif ou valorisant là-dedans!

En plus des problèmes de santé qu’on ne prend pas le temps de régler en allant travailler, il y a aussi les problèmes de santé qu’on crée à force de trop travailler. Les effets du stress prolongé sur le corps et le cerveau comprennent les maux de tête, les maladies cardio-vasculaires, ainsi que différents types de cancers et d’infections. Il vous coûtera probablement moins cher de choisir le moment pour vous reposer, que d’être forcé de vous absenter (probablement beaucoup plus longtemps et peut-être même définitivement) parce que votre corps ne vous permet plus de continuer.

Comment préparer ses vacances?

Même si vous êtes maintenant convaincu de l’importance de prendre des vacances (du moins je le souhaite!), prendre des vacances n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Mais en préparant votre absence, vous pourrez vous assurer que le tout se fasse sans pépins et surtout, que vos vacances vous permettent vraiment de décrocher!

Trouvez le bon moment

Commencez par choisir une période stratégique. Chaque marché a ses périodes creuses et ses rushs, il suffit de les identifier. L’été étant souvent une période au ralenti pour plusieurs entreprises, c’est souvent le moment à privilégier.

Préparez votre absence

Préparez ensuite vos employés et vos clients à votre départ. En l’annonçant à l’avance et en déléguant clairement chacune de vos tâches, vous éviterez les imprévus et les ambiguïtés.

Quelques jours avant le jour J, commencez déjà à remettre à vos employés les dossiers qui leur sont assignés afin de pouvoir les aider en cas de besoin et pour leur laisser le temps de se familiariser avec ceux-ci. Les employés aiment avoir des responsabilités lorsque cela leur est bien présenté. De plus, la confiance que vous leur porter en agissant de la sorte les motivera. Finalement, cette courte période leur permettra de se mettre à votre place et de comprendre les enjeux auxquels vous faites face.

Préparez votre retour

Finalement, plusieurs jours avant votre départ, regardez dans votre calendrier et votre agenda quelles sont les dates d’échéance à venir, les événements importants, bref, les dossiers incontournables. Assurez-vous de conclure ces tâches avant votre départ en vacances et même de prendre un peu d’avance pour que le retour se fasse en douceur. Petit conseil pour ceux qui prévoient voyager en avion; planifiez votre retour de voyage au moins 2 jours avant votre retour au travail, car il n’est pas rare que des vols soient retardés et que des connexions ne se fassent plus. Vous éviterez ainsi de vous retrouver coincé à l’aéroport à tenter de rejoindre tout le monde pour les informer que vous ne serez pas de retour au bureau à la date prévue.

Comment tirer profit de ses vacances?

Bien que ça semble évident pour certains, profiter de ses vacances n’est pas chose aisée pour tous. Tout d’abord, l’erreur la plus commune est de surcharger son horaire de vacances. Prendre congé doit vous permettre de vous reposer et non de revenir au travail encore plus fatigué! D’ailleurs, il semblerait que les pensées positives et créatives concordent avec les périodes de repos. Selon la psychologue organisationnelle Julie Carignan, un congé de 3 semaines serait optimal pour décrocher, revenir avec plus d’énergie et accroître son côté créatif et innovateur.

Et l’argent?

Un autre obstacle fréquent lorsqu’on entend parler de vacances est le fait de ne pas avoir assez de moyens financiers pour en profiter. Pourtant, un tas d’activités abordables et agréables s’offrent à vous! (Fiez-vous à moi, j’ai eu 3 ans pendant mes études pour en expérimenter!) En voici quelques unes qui me faisaient le plus grand bien; se faire bronzer, lire un roman, prendre un verre avec des amis, faire un feu, regarder les étoiles, aller marcher dans un parc, faire la sieste ou la grasse matinée, se cuisiner son repas préféré, prendre un bain avec de la mousse, des chandelles et de la musique, se baigner dans un lac, rendre visite à sa famille, aller manger une crème glacée, laver sa voiture (bon, je ne vois aucun plaisir là-dedans, mais pour certains hommes, c’est vraiment une belle activité peu dispendieuse) etc!

Et vous, quels sont vos idées et vos conseils pour profiter de vos vacances? Je veux vous entendre!

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.