L’importance des startups dans le secteur des TI et du numérique

Cet article est présenté par le Réseau ACTION TI

Le secteur des technologies de l’information et du numérique ne cesse de croître depuis les dernières années. Plus précisément, depuis 2007, le PIB de cette industrie a poussé deux fois plus vite que l’économie de l’ensemble du Québec.

Et quand on y regarde de plus près, la place des startups dans ce secteur est énorme. Que leurs produits ou services soient dans le domaine de la sécurité publique ou de la défense, de la mobilité, des assurances, du divertissement, des données (pouvoir décisionnel), de la santé, etc., elles peuvent être très innovantes, servir à des marchés existants tout comme en ouvrir de nouveaux.

Ceci dit, pour souligner leur importance dans le secteur des TIC, le Réseau ACTION TI a décidé, pour sa 31e édition, de leur faire une place et leur donner la visibilité qu’ils méritent dans la catégorie « Startup » de son concours des OCTAS 2017. Le Gala de cet événement aura lieu le 25 mai 2017 au Centre des congrès de Québec. Une belle initiative des organisateurs pour encourager les jeunes entreprises innovantes, à fort potentiel de croissance, œuvrant dans des activités centrées sur les nouvelles technologies du numérique, de l’information et de la communication. Jean-Marc Bélisle, Conseiller en Management et Leadership et Responsable du comité du Jury des OCTAS 2017 confirme, d’ailleurs, que la relève est bien placée pour s’attaquer à des enjeux, des problèmes ou des défis et ainsi les résoudre avec des produits ou des services innovants. « Les modèles d’affaires du secteur des technologies de l’information et des communications évoluent à grande vitesse. Les entreprises doivent s’adapter aux nouvelles réalités. Ainsi, les startups sont d’une grande utilité pour notre industrie. »

Les startups font, par contre, face à plusieurs défis. Ils doivent s’investir pour aller chercher et trouver leurs premiers clients ainsi que pour gagner en visibilité et en crédibilité auprès des investisseurs. Ils doivent aussi trouver le bon marché à pénétrer et les bons problèmes à résoudre. Selon M. Bélisle, pour y parvenir, surtout s’il s’agit d’un produit, ils doivent trouver les ressources nécessaires pour produire un premier prototype afin de pouvoir mieux approcher les clients potentiels. Quant aux startups qui offrent des services, elles doivent tester à plusieurs reprises leurs approches et trouver une niche qui leur sera propre afin de se démarquer de la concurrence.

Enfin, les OCTAS, en plus d’être le plus prestigieux concours du secteur des TIC au Québec, est une vitrine exceptionnelle pour tous ceux qui y participent. Il vise à reconnaître l’apport des participants dans leur industrie en plus de leur offrir l’opportunité de se faire connaître davantage ainsi que de leur donner la chance de dénicher de nouveaux talents. « Plusieurs participants au concours nous ont confié que les OCTAS avaient beaucoup contribué à leur motivation ainsi qu’à celle de leurs employés afin de remplir leur mission et vision au sein de leur entreprise. Nous sommes convaincus que ce sera également le cas pour les startups qui y participent »  ajoute M. Bélisle.

Comme l’an dernier, je serai présente au Gala des OCTAS afin de relayer les moments les plus marquants sur les médias sociaux .

Au plaisir de vous y rencontrer.

Lire aussi :

4 grands défis des projets technologiques

L’importance de la relève dans le secteur des technologies d’information

A+

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.