Que devez-vous faire suite au vol de vos identifiants numériques?

Après le vol des renseignements personnels de près de 3 millions de membres du Mouvement Desjardins, vous devez savoir comment réagir à ce genre d’événements qui touchent bien plus d’entreprises d’ici qu’on le pense. La fuite d’identifiants personnels numériques, tels que votre nom, prénom, date de naissance, numéro d’assurance sociale, est loin d’être quelque chose de nouveau. Les compagnies s’entêtent quand même d’attendre d’en être victime avant d’agir. Les conséquences de ce genre d’attaques peuvent être très dommageables. Il est donc impératif d’être prudent, et ce, bien avant qu’il ne soit trop tard.

En tant que victime, voici ce qui pourrait vous arriver :

Votre banque ne sera pas responsable

En cas de vol de vos identifiants numériques ou ceux de vos employés par un malfaiteur, ces données pourraient être utilisées pour des transactions/virements à partir du compte bancaire de votre entreprise sans même que vous soyez au courant. On pourrait se faire passer pour vous et demander, par exemple, un transfert auprès d’un de vos employés. Lorsque vous serez informé, il risque d’être déjà trop tard. La banque ne sera pas tenue responsable des transactions non désirées à partir de votre compte puisqu’elles auront été effectuées en toute conformité avec les bons identifiants numériques. Ce ne sera pas considéré comme une violation, car on croira que vous avez fait ces transferts/paiements.

Vous devrez payer pour vous défendre

En cas d’opérations frauduleuses à votre compte après le vol de vos identifiants numériques, vous devrez être en mesure de prouver que ce n’était pas vous ou même vos employés qui aurez fait ces transactions. Vous verrez que c’est beaucoup plus complexe qu’on le pense. Vous devrez être représenté en cour et votre demande devra être approuvée par le juge. Cette démarche pourrait devenir très dispendieuse en raison des frais d’avocat et du temps investi.

Si vous faites partie des victimes du vol d’identifiants numériques, voici ce que vous devez faire :

1. Modifier le mot de passe du compte touché ainsi que de tous les autres comptes où les mêmes informations sont utilisées.

2. Contacter votre institution financière pour leur demander d’ajouter une note à votre dossier qui oblige une signature pour toutes les prochaines demandes de crédit ou de changements. Vérifiez régulièrement les transactions de vos comptes bancaires et signalez rapidement la moindre transaction douteuse. Vous pouvez aussi contacter Equifax ou TransUnion pour vous inscrire à une surveillance de crédit.

3. Réclamer des dédommagements à l’entreprise ou la personne responsable, participer au recours collectif s’il y en a un et vous informer à savoir si vous êtes assuré pour le vol d’identité.

Le cybercrime est une réalité bien présente contre laquelle on doit de protéger, et ce, bien avant d’en devenir victime. Une cyberattaque peut vite se transformer en cauchemar pour l’entreprise qui la subit et ses employés.

Simon Fontaine
Président
ARS Solutions

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.