Quelle est la différence entre un mentor, un coach et un consultant ?

Avoir recours à un coach, un mentor ou même un consultant vous a-t-il déjà traversé l’esprit ? J’espère que vous répondrez par l’affirmative, puisque l’aide précieuse de gens plus expérimentés est précisément ce qui peut faire la différence entre la réussite ou la fermeture d’une nouvelle entreprise dans ses cinq premières années d’opération.

Alors, au diable l’orgueil et cette propension à tout faire soi-même et à se débrouiller seul. L’entrepreneuriat n’a pas à être un fardeau, bien au contraire, il doit vous donner des ailes. C’est pourquoi un coup de pouce doit être accueilli à bras ouverts.

Coach, mentor, ou consultant ?

Gardez en tête que chacun de ces experts est un atout majeur pour tout entrepreneur, puisqu’ils vous apporteront toujours une vue d’ensemble externe et donc, neutre. Ils visent aussi à vous accompagner vers une autonomie complète dans toutes les sphères de votre entreprise. C’est l’occasion rêvée de prendre du recul et d’accepter l’aide, les conseils… et la critique constructive également !

Voici ce que j’ai récolté comme information relativement au rôle de chacun :

Coach d’affaires

Le coach d’affaires se concentre sur vous, mais surtout sur votre rôle au cœur de votre entreprise. Le coach certifié PNL (programmation neuro linguistique), tel que décrit sur Regnum Coaching, devient un « accélérateur de changement ».

  • Le coach n’est pas un thérapeute. Il n’est nulle question ici d’être psychanalysé et toute personne en détresse psychologique doit s’adresser à un psychothérapeute. Toutefois, la dimension humaine et personnelle est un atout important du coaching. Il ne cherchera pas le « pourquoi », mais développera le « comment », et ce, pour tout ce qui touche à votre rôle au sein de votre entreprise.
  • Il vous accompagne là où vous en êtes rendu professionnellement, mais également personnellement et intérieurement si vous le souhaitez. Il travaille le savoir-être, mais aussi le savoir-faire.
  • Il vous aidera à identifier vos motivations et vos objectifs et vous aidera à réaliser vos ambitions.
  • Il nommera également vos craintes, vos pensées limitantes et vos blocages et vous guidera afin de les surmonter.
  • Il vous aidera à découvrir ou redécouvrir votre potentiel à l’aide de vos talents, aptitudes, qualités, compétences et votre expertise.
  • Il vous apportera des pistes de réflexion et de solutions ou des chemins inexplorés à découvrir.
  • Il vous aidera à développer une stratégie pour atteindre vos objectifs, tant professionnels que personnels, selon vos besoins, vos attentes et vos valeurs.

 

plume au carre

Le consultant

Le rôle du consultant sera surtout axé sur les besoins opérationnels et organisationnels. Celui-ci se concentrera donc beaucoup plus sur un objectif précis dans un domaine que vous connaissez moins bien. La description la plus simple et la plus imagée d’un consultant est sans doute celle de Kim Auclair dans un article paru sur le blogue Entrepreneuriat inc. Il s’agit d’un « manuel d’instruction » lorsque vos connaissances sont plus limitées dans l’un ou l’autre des secteurs de votre compagnie.

  • Le consultant offrira de vous aider surtout au niveau du savoir-faire. Vous pouvez voir son rôle comme celui d’un conseiller.
  • Il peut intervenir tant dans le plan d’affaires ou le financement en démarrage, que pour la productivité, le développement de marché, le recrutement, la modernisation de processus et d’équipements, le redressement de votre entreprise, l’élaboration d’un plan de croissance, etc.
  • Habituellement, le consultant est spécialisé dans un domaine… pas dans tout ! Il vous faut donc dénicher la perle rare, ou vous pencher vers une firme qui offre plusieurs services.
  • Il cherche surtout à vous orienter dans le but de faire croître votre entreprise et sa valeur.
  • Son expertise est complémentaire à la vôtre et vous permet d’être plus productif.
  • Sa démarche s’inscrit dans un processus à court terme qui commence par l’analyse objective de la situation et qui se poursuit avec l’établissement d’objectifs mesurables et réalisables.
  • Il est considéré comme un agent de changement, et les mesures soumises peuvent faire l’objet de réticence à l’interne. C’est pourquoi il est recommandé d’établir le mandat et les limites de ce dernier au préalable.
  • Avant de rencontrer un consultant, votre objectif et/ou les problématiques doivent être bien identifiés et le mandat clairement défini.

Le mentor

Un mentor, c’est ni plus ni moins une personne qui a vécu ce que vous vivez à l’heure actuelle. Un gourou, en quelque sorte, qui devient votre confident professionnel et qui aiguille votre réflexion afin que vous trouviez vous-même les réponses à vos questions.

Le mentorat est habituellement offert bénévolement. Vous pouvez demander l’aide de plus d’une ressource, notamment en finances, en gestion, en marketing, en ressources humaines, etc. Par contre, il est possible de trouver un seul mentor qui saura répondre à vos besoins. Référez-vous à des services tels que Réseau M ou Sherbrooke Innopole.

  • Le mentor vous guide pas à pas, et ce, peu importe à quelle étape de votre développement entrepreneurial. Il agit la plupart du temps sur le savoir-être (l’individu).
  • Vous pouvez tout partager avec votre mentor, puisque celui-ci respecte une éthique de confidentialité.
  • Il vous aide à prendre les bonnes décisions d’affaires ou cherche avec vous des pistes de solutions envisageables, sans jamais prendre de décision à votre place.
  • Au contraire, il vous motive, vous écoute, vous encourage dans vos réflexions et vos actions.
  • Il vous explique vos erreurs (s’il y en a !) et comment les corriger ou les éviter lorsqu’il vous donne une rétroaction positive sur les derniers événements.
  • Il vous aide à développer des aptitudes de résolution de problèmes et une approche professionnelle avec vos partenaires.
  • Il vous soutient dans l’apprentissage de nouvelles habiletés de négociation et de communication.
  • Il vous permet de vous recentrer et de mettre votre énergie aux bons endroits.
  • Il a une bonne expérience entrepreneuriale et souvent se spécialise dans un ou plusieurs secteurs d’une entreprise. Par exemple, le mentor peut vous guider dans l’innovation, les technologies, la gestion du temps, le développement des affaires, la gestion de crise, la planification stratégique, la relève, la fusion d’entreprise, le commerce électronique, la vente, le service à la clientèle, le marketing et dans tout autre secteur spécifique.
  • Il vous permet également de partager vos inquiétudes et préoccupations. Il comprend ce que vous vivez et par conséquent, vous ne vous sentez plus seul et démuni dans les situations stressantes.

Selon Sherbrooke Innopole, près des trois quarts des entreprises ayant eu recours à du mentorat ont réussi à poursuivre leurs activités au-delà de 5 ans. D’ailleurs, 78,4 % de ces compagnies sont encore aujourd’hui sur le marché. Finalement, les deux tiers des entreprises mentorées ont désormais un chiffre d’affaires plus élevé.

Stéphanie Themens, alias La Plume

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.