Vendre son entreprise ou faire un transfert d’entreprise ?

Après avoir publié mon article Des pistes pour vendre son entreprise, Claude Savoie, Président et coach de dirigeants chez Dixit Coaching m’a contactée pour me rappeler qu’il y avait une différence entre vendre son entreprise et faire un transfert d’entreprise et qu’il était important qu’un entrepreneur reconnaisse la différence. J’ai trouvé intéressant de vous partager ce que je retiens de notre échange sur le sujet.

Dans le temps, les entrepreneurs ont, en grande partie, bâti des entreprises à partir de leur métier de départ. Ils ne se savaient pas entrepreneurs et n’étaient pas nécessairement intéressés par l’entrepreneuriat en tant que tel. Ils engageaient plus pour le besoin. Et très souvent, ils prenaient la décision de partir,  leur entreprise suivait ou ils vendaient à leur compétiteur. La raison principale est qu’ils souhaitaient passer à autre chose. C’était l’une des solutions les plus courantes et rapide qui pouvait se faire sans nécessairement avoir de consultation. Bien qu’il est toujours conseillé d’en parler à des professionnels avant de passer à l’action, plusieurs entrepreneurs procèdent encore de cette façon aujourd’hui.

Toutefois, depuis quelques années, il y a le transfert d’entreprise que l’on valorise de plus en plus afin d’assurer la pérennité des succès d’ici. Ce qu’il faut comprendre c’est que cette démarche est très différente de la vente d’entreprise. En effet, le transfert d’entreprise demande un grand changement sur tous les départements et la culture de l’entreprise. C’est un long processus qui est très complexe et qui peut prendre 2 à 5 ans, voir plus. Il y a toute une éducation à faire à ceux qui ne se sont jamais intéressés à l’entrepreneuriat. M. Savoie m’expliquait que sa démarche pour le transfert d’entreprise débutait avec une longue consultation avec le ou les propriétaires de l’entreprise, car ils ont toutes sortes d’objectifs qu’ils doivent démêler  Son rôle sera, entre autres, de s’assurer que celui de la pérennité de l’entreprise soit le premier dans la liste.

Attendre trop longtemps pour transférer une entreprise n’est pas conseillé. Ce n’est pas pour rien que je vous envoie ce message aujourd’hui, c’est pour vous faire penser à vous y prendre le plus tôt possible en déterminant une relève à l’interne.

Pour compléter votre lecture, je vous invite à consulter le blogue de Dixit Coaching.

A+

Faites partie des premiers à être au courant des nouveaux événements de Niviti en plus de recevoir notre contenu exclusif.